/news/green
Navigation

En montagne, gare aux orignaux!

A moose in the Winter with snow in national park
kamolcha - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

En cet hiver plus qu’enneigé, les orignaux sont très visibles au Mont-Sainte-Anne et au Massif de Charlevoix.

Dans les pistes de ski de fond du Mont-Sainte-Anne, à Saint-Ferréol-les-Neiges, les habitués ne sont jamais surpris d’apercevoir les bêtes au beau milieu des sentiers. 

Encore plus lorsque les précipitations dépassent la normale. Certains skieurs ont même été forcés de fuir après avoir été poursuivis. 

Ailleurs, des orignaux sont déjà sortis en promenade dans le secteur expert de la montagne. 

Au Massif, la direction a décidé d’envoyer un message à ses clients dans les dernières heures. La prudence est de mise. 

«Une attention particulière doit être portée aux orignaux qui se déplacent sur la montagne. Les orignaux sont affaiblis par l’hiver en raison de la neige, du manque de nourriture et de l’épuisement de leurs réserves de graisse. Ils sont particulièrement vulnérables en cette période de l’année. Dû aux grandes quantités de neige reçues cette année, plusieurs orignaux cherchent refuge dans nos pistes. Il est très important de respecter la vie de cet animal en les observant de loin et en minimisant les interactions avec eux si vous en rencontrez un dans nos pistes», peut-on lire.