/sports/hockey
Navigation

L’Océanic s’en tire à bon compte

L’Océanic s’en tire à bon compte
Photo TVA Sports

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Sans offrir une performance des plus inspirantes, l’Océanic s’est tout de même tiré d’affaire grâce au but de Dmitry Zavgorodniy en prolongation pour l’emporter 3-2, mercredi soir, au Colisée Financière Sun Life de Rimouski.  

L’espoir des Flames de Calgary a accepté une passe d’Alexis Lafrenière dans l’enclave pour déjouer le gardien Dakota Lund-Cornish d’un tir précis. Zavgorodniy procurait ainsi à l’Océanic une troisième victoire à ses quatre derniers matchs.  

Sherbrooke a ouvert le pointage en début de rencontre sur le premier de la soirée de Patrick Guay avant la réplique de Rimouski assurée par Lafrenière. Il s'agissait de son 35e filet de la saison. Les locaux ont ensuite pris les devants sur le but de Jeffrey Durocher, mais Guay a ramené les deux clans à la case départ.  

« On a quand même bataillé. On a bien bougé la rondelle en première période avant de perdre notre momemtum en deuxième. Ouf, ce n'est pas encore un match au niveau qu'on est capable de faire. Lafrenière a joué avec beaucoup de responsabilités », a indiqué Serge Beausoleil.   

D’Astous blessé pour deux semaines  

Par ailleurs, le directeur-gérant et entraîneur-chef de l'Océanic a confirmé la perte de Charle-Edouard D’Astous pour les deux prochaines semaines.  

L’arrière de 20 ans a été victime d’une blessure au bas du corps dans l’affrontement de vendredi dernier contre les Remparts. D’Astous venait tout juste de récolter son 180e point pour égaler le record de Patrick Coulombe pour la meilleure production offensive en carrière par un défenseur en saison régulière dans l’histoire de l’équipe. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.