/homepage
Navigation

20 choses qui changent drastiquement entre le secondaire et le cégep

Coup d'oeil sur cet article

 La transition entre le secondaire et le cégep est une grande étape dans votre entrée dans la vie du monde adulte. 

 Pour certains, ça se passe merveilleusement bien et d’autres, plus difficilement. Quoi qu’ils arrivent, on finit toujours par s’adapter à ces changements assez drastiques. 

 Voici donc 20 choses qui sont complètement différentes entre le secondaire et le cégep. 

 1. Vous perdrez de vue certains amis et c’est normal 

 Vous garderez vos amis proches près de vous et si vous êtes chanceux, vous aurez d’anciens collègues de classe dans vos cours. En général, la plupart des gens perdent certains amis de vue dans la transition. Pas de panique, c’est tout à fait normal. 

  

 2. Vous organisez vous-même votre horaire 

 Contrairement au secondaire, vous choisissez votre programme d’études et les cours qui seront à votre horaire. Alors oui, si vous le voulez, vous pouvez avoir vos vendredis de congé. YEAH! 

  

 3. Vous ne reconnaissez plus les visages de personne dans les corridors 

 Au secondaire, on croise les mêmes visages tous les jours. Avec six pavillons, trois cafétérias et des milliers d’étudiants, c’est plus difficile de reconnaître des visages au cégep. 

  

 4. Les petites cliques du secondaire sont beaucoup moins importantes 

 Malheureusement, il en reste quelques-unes, mais en général, les gens ne s’y attardent pas autant qu’au secondaire et la plupart des gens font leurs choses sans s’en préoccuper. 

  

 5. Les gens commencent à être stressés pour leur carrière 

 Si en secondaire 5, le stress commence, au cégep, tout le monde en parle. La vie d’adulte semble en terroriser plusieurs. 

  

 6. Il existe une compétition et des jugements entre les programmes d’études 

 Les gens en administration sont ceci, les gens en sciences humaines sont ça... C’est un peu nono de classer les gens selon leur domaine d’études, même si des fois, ça s’avère assez véridique. 

  

 7. Les fins de sessions qui n’ont rien à voir avec les fins d’étapes 

 La charge de travail à la fin d’une session est assez imposante, surtout si vous êtes dernière minute comme la plupart des gens... 

  

 8. Vous n’irez pas en retenue si on vous prend avec votre téléphone 

 Certains profs peuvent être sévères, mais au cégep, le cellulaire n’est plus considéré comme l’objet du démon. 

  

 9. En général, il est permis d’avoir son ordinateur en classe 

 Si c’est le cas, attention à Facebook et au magasinage en ligne. Ils peuvent rapidement devenir la porte de secours quand vous ne comprenez pas la théorie de Freud. 

  

 10. La plupart des informations de la classe se retrouvent sur un portail 

 Vous pouvez récupérer des notes de cours, écrire à vos profs et même spotter le gars cute dans votre classe. Par contre, cruiser par Omnivox, c’est non. 

  

 11. On va vous casser les oreilles avec la maudite cote R 

 Que ce soit par le conseiller en orientation pour votre programme à l’uni où vos amis qui stressent la cote R va revenir très (trop) souvent dans vos conversations. 

  

 12. Pas besoin de demander la permission pour quitter le cours ou aller à la toilette 

 Vous allez probablement vous faire regarder croche si vous demandez à votre prof si vous pouvez aller vous moucher. Sortez subtilement ou attendez la pause. 

  

 13. Des nouvelles matières inconnues vont apparaître à votre horaire 

 Initiation à l’astronomie, chimie du crime, musique du monde... Ah le cégep et ses fameux cours complémentaires! 

  

 14. La plupart des profs ne connaîtront probablement pas votre nom... jamais 

 Ne le prenez pas personnel. Les profs du cégep ne vous prendront pas par la main et ne demanderont pas la signature de vos parents. Ils ont beaucoup trop d’étudiants à leur charge pour connaître tous leurs noms. 

  

 15. Vous allez vous perdre quelques fois dans les nombreux pavillons de l’école 

 Ou entrer dans une mauvaise classe. Ça arrive même aux meilleurs d’entre nous! 

  

 16. Les initiations de programme, en général. 

 Dans certains programmes, vous aurez des initiations. C’est l’occasion parfaite de rencontrer vos nouveaux collègues de classe dans un contexte festif et un peu niaiseux. Par contre, on n'oublie pas: sans oui, c’est non. 

  

 17. Les travaux d’équipe sont 100 fois plus compliqués à réaliser 

 Une de vos collègues reste dans une autre ville, l’autre travaille tout le temps. Au cégep, les rencontres d’équipe sont pas mal plus laborieuses que celles du secondaire. 

  

 18. Vous ne vous rendrez plus à l’école en autobus jaune 

 Maintenant, c’est transport en commun ou vignette de stationnement beaucoup trop dispendieuse... 

  

 19. Le party sont pas mal plus wild que les partys de sous-sol du secondaire 

 Non seulement il y a des partys de programmes et des partys de fin de session, mais la plupart des élèves deviennent majeurs au cégep et peuvent sortir dans les bars. Très différent des partys où la mère de Jérémie descend aux 15 minutes voir si tout se passe bien. 

  

 20. C’est au cégep que la plupart des étudiants commencent à boire du café, beaucoup de café 

 Oui, la plupart haïssaient cela eux aussi avant, mais c’est la solution tout indiquée pour survivre à une nuit blanche d’étude. 

  *Pour faire le plein d'inspiration mode et beauté vraiment pas #basic, suivez billie jean sur Instagram et Facebook!