/investigations/transports
Navigation

Le traversier «Apollo» est réparé

Le NM Apollo
PHOTO d'archives, STEVE GERONAZZO Le NM Apollo

Coup d'oeil sur cet article

MATANE – Le «NM Apollo», affecté à la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout, recevra la visite d'inspecteurs, mercredi, en vue de son retour en mer après son retrait pour réparer des avaries.

À la fin février, la coque du «NM Apollo», acquis par la Société des traversiers du Québec (STQ) pour pallier l'absence du «F.A.-Gauthier», avait été transpercée lors d'une collision au quai de Godbout, lors de sa première escale sur place.

Si les réparations réalisées au cours des derniers jours répondent à toutes les exigences, le «NM Apollo» pourrait reprendre du service entre Matane et la Côte-Nord à compter de jeudi.

La Société des traversiers maintiendra toutefois un service de navette aérienne entre les deux rives, au moins jusqu'à dimanche, afin de répondre à l'achalandage accru en raison de la semaine de relâche.

Cette nouvelle aura de quoi réjouir les clients de la STQ qui compte sur la présence du traversier, eux qui doivent s'en passer depuis mardi. En effet, le «CTMA Vacancier», qui avait de nouveau été appelé en renfort pour remplacer le «NM Apollo» après un premier séjour sur le golfe Saint-Laurent en janvier, a dû retourner aux Îles-de-la-Madeleine pour ravitailler d'urgence les Madelinots.

La traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout a été touchée par plusieurs interruptions de service ces derniers mois, au fur et à mesure que les déboires se sont accumulés pour la STQ. Celle-ci a dû se résigner à envoyer le «F.A.-Gauthier» en cale sèche pour régler des problèmes de propulseurs, tout en jonglant avec ses options pour le remplacer, notamment à l'aide du «CTMA Vacancier», avant d'acquérir le «NM Apollo».

Avec la collaboration de Gilles Turmel