/news/consumer
Navigation

L’intérêt pour la voiture électrique en hausse

Le prix, l’autonomie et les bornes au cœur des débats

Volkswagen e-Golf
Photo Jean-François Desgagnes Volkswagen e-Golf

Coup d'oeil sur cet article

Même si plusieurs hésitent à acheter, les visiteurs du Salon de l’auto de Québec pourront mettre à l’essai plus d’une dizaine de véhicules électriques.

Chevrolet Bolt EV, Volkswagen e-Golf, Hyundai Ioniq, Mitsubishi Outlander PHEV ou Honda Clarity hybride rechargeable, tous les principaux constructeurs possèdent désormais leur modèle vert. Le prix, l’autonomie des voitures et le réseau de bornes disponibles demeurent au cœur des débats.

La Hyundai Kona électrique
Photo Jean-François Desgagnes
La Hyundai Kona électrique

« C’est en évolution au Québec, c’est indéniable. En 2017, on comptait 22 000 véhicules électriques et 39 175 en 2018. Il y a vraiment une croissance », explique Charles Drouin, directeur général de l’événement. Quelque cinq millions de véhicules se retrouvent actuellement sur les routes et 1,5 million d’entre eux ont plus de 11 ans.

Parcours de 5,1 km

CAA-Québec, en collaboration avec le gouvernement provincial, FLO, qui est le plus vaste réseau de recharge de véhicules électriques au Canada, et Équiterre, proposent des essais routiers de véhicules électriques.

Plus d’une dizaine de voitures électriques seront à l’essai sur un parcours de 5,1 km. Vous devez être âgé de 21 ans et plus, vous devez détenir un permis de conduire valide et une assurance automobile valide.

Selon le Guide de l’auto, la Nissan Leaf trône au premier rang des comparaisons réalisées avec 87 %. Son prix est plus concurrentiel et ses performances en hausse.