/news/provincial
Navigation

Des Jeux réussis malgré le court délai

Les organisateurs crient «mission accomplie» après une course folle d’un an

Coup d'oeil sur cet article

Les organisateurs de la 54e finale des Jeux du Québec ont crié victoire en guise de bilan, samedi, se félicitant d’avoir présenté un événement de qualité en dépit du délai exceptionnellement serré pour le mettre sur pied.

Québec avait levé la main un peu plus d’un an avant la tenue des Jeux pour combler l’absence de ville candidate.

La première présentation du traditionnel rendez-vous à Québec a finalement été couronnée de succès, jugent ses maîtres d’œuvre.

« Il y a six mois, on avait six employés. Aujourd’hui, on a fait les Jeux », a lancé fièrement le coprésident de cette édition des Jeux et PDG du Centre des Congrès, Pierre-Michel Bouchard, évoquant le délai de trois à quatre ans dont dispose habituellement la ville hôtesse pour se préparer à accueillir les quelque 3300 jeunes athlètes et leurs accompagnateurs.

Si ce n’était pas assez, une campagne électorale et un changement de gouvernement se sont imposés dans ce court délai, ce qui représentait « une bonne incertitude », souligne M. Bouchard.

Embûches

« On était raisonnablement sûr [d’avoir le financement], sauf qu’on ne peut pas faire des chèques si on n’a pas d’argent », a-t-il relaté.

Malgré ces embûches, les organisateurs ont tracé un bilan éminemment positif des neuf jours de compétitions, remerciant chaleureusement au passage les bénévoles, qui ont été plus de 2500 à mettre l’épaule à la roue.

Mobilisation citoyenne

« Je veux dire à tous ceux et celles qui se sont investis dans ce grand rendez-vous : “mission accomplie et, surtout, quel accomplissement !” », a lancé le président de Sports Québec, Michel Allen.

Il a tenu à souligner « une mobilisation citoyenne incroyable » des résidents de la région de Québec tout au long des compétitions.