/news/politics
Navigation

La députée Catherine Fournier quittera-t-elle le PQ?

La députée péquiste, Catherine Fournier
Photo Simon Clark La députée péquiste, Catherine Fournier

Coup d'oeil sur cet article

La députée péquiste Catherine Fournier pourrait annoncer lundi qu’elle quitte le Parti québécois et siégera désormais comme indépendante.

L’élue de Marie-Victorin a convoqué la presse à 10 h à Longueuil, dans sa circonscription, pour faire le point sur son avenir politique. Selon une source bien informée, la députée de 26 ans siégera désormais comme indépendante.

Il a été impossible de rejoindre Catherine Fournier dimanche soir. La députée a informé les autres élus péquistes qu’elle tiendra une conférence de presse, mais n’a pas précisé ce qu’elle annoncera, a affirmé dimanche le chef intérimaire du Parti québécois, Pascal Bérubé.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Si elle devait quitter le caucus péquiste, le Parti québécois se retrouvera avec neuf élus et deviendra alors la troisième opposition à l’Assemblée nationale, derrière Québec solidaire.

Option Québec ?

Récemment, le chroniqueur politique Bernard Drainville a évoqué des discussions entre Catherine Fournier et le fondateur d’Option nationale, Jean-Martin Aussant, pour refonder le Parti québécois afin de créer un nouveau parti souverainiste. D’ailleurs, le nom Option Québec a été réservé le 27 février dernier auprès du Directeur général des élections du Québec, même s’il peut s’agir d’un simple hasard. M. Aussant n’a pas retourné les appels de notre Bureau parlementaire.

D’autres députés péquistes ont récemment fait part de leur frustration au sein du caucus péquiste. Lorraine Richard et Sylvain Roy auraient partagé avec des caquistes leur mécontentement à l’égard de la situation au PQ, selon nos informations.