/world/africa
Navigation

Écrasement d’Ethiopian Airlines: une «terrible nouvelle» pour le Canada

Chrystia Freeland
Photo AFP Chrystia Freeland

Coup d'oeil sur cet article

«Terribles nouvelles», a déploré dimanche le Premier ministre canadien Justin Trudeau, se déclarant «profondément attristé» après le crash d’un avion d’Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts, dont 18 Canadiens.

• À lire aussi: Éthiopie: l’une des pires catastrophes aériennes impliquant des Canadiens

“Terribles nouvelles d’Éthiopie ce matin. Nos pensées vont aux victimes du vol ET302, y compris les Canadiens qui étaient à bord et ceux qui ont perdu un être cher», a écrit M. Trudeau dans un tweet.

Dans une déclaration un peu plus tard, le Premier ministre s’est dit «profondément attristé par ce terrible écrasement d’avion» et a adressé ses condoléances, «au nom de tous les Canadiens» à tous ceux qui ont perdu un membre de leur famille ou un proche.

«Nous nous joignons à la communauté internationale pour pleurer la perte de tant de vies», a ajouté M. Trudeau, indiquant qu’il «communiquait également avec le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, et le Premier ministre de l’Éthiopie, Abiy Ahmed, pour leur exprimer (ses) condoléances à la suite de cette tragédie.»

«Nous fournissons une aide consulaire et travaillons de près avec les autorités pour obtenir plus de renseignements», a-t-il souligné.

La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a précisé que «des agents consulaires canadiens avaient été immédiatement dépêchés à l’aéroport d’Addis-Abeba (...) pour vérifier les faits» et s’assurer de pouvoir «fournir le soutien le plus efficace possible aux familles canadiennes en cette période difficile». 

Ottawa n’avait encore donné aucune indication sur l’identité des victimes canadiennes.

Un Boeing 737 d’Ethiopian Airlines qui effectuait la liaison Addis Abeba-Nairobi s’est écrasé dimanche matin peu après le décollage et les 157 personnes, dont de nombreux étrangers, qui se trouvaient à bord ont péri dans l’accident.

Le gouvernement canadien est «en contact étroit avec les autorités éthiopiennes pour recueillir des informations supplémentaires le plus vite possible», a-t-elle ajouté.     

Le premier ministre Trudeau et d'autres politiciens ont aussi réagi à la tragédie en matinée.