/lifestyle/food
Navigation

Il aspire au titre de meilleur sommelier au monde

Un résident de Québec en lice

Pier-Alexis Soulière compte remporter le titre de meilleur sommelier au monde dans le cadre du Mondial de la sommellerie.
Photo courtoisie Pier-Alexis Soulière compte remporter le titre de meilleur sommelier au monde dans le cadre du Mondial de la sommellerie.

Coup d'oeil sur cet article

Déjà promu au titre de meilleur sommelier des Amériques l’an dernier, un résident de Québec tentera maintenant de décrocher la plus haute distinction de son industrie, cette semaine, en Belgique.

Pier-Alexis Soulière, 31 ans, aspire au titre de meilleur sommelier au monde, à Anvers, où il se trouve pour le Mondial de la sommellerie.

Jusqu’à vendredi, il se mesurera à 65 autres sommeliers provenant de 63 pays, parmi lesquels on trouve également le Québécois Carl Villeneuve-Lepage, 33 ans, un résident de la région montréalaise qui a de son côté été élu meilleur sommelier du Canada en 2017.

Ainsi, on mettra à l’épreuve leurs connaissances sur la géographie, sur les cépages et les millésimes. Ils devront montrer leur savoir-faire lors de dégustations à l’aveugle ou dans des mises en situation.

En confiance

« L’étendue des connaissances sur lesquelles ils peuvent te tester est tellement vaste que tu ne pourras jamais tout savoir », lance M. Soulière, qui compte donc mettre à profit ses 12 années d’expérience.

« Je suis convaincu que toutes les situations que j’ai vécues et toutes les bouteilles que j’ai pu déboucher, partager et enseigner vont se refléter dans la semaine qui suit », indique-t-il au bout du fil, sans laisser paraître une once de stress.

« Le concours, il ne faut pas le subir, il faut le vivre, explique-t-il. [...] Peu importe la suite des choses, c’est sûr que ça va être positif. »

Natif de Plessisville, M. Soulière a été formé à l’École hôtelière de la Capitale et à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) de Montréal. Il a voyagé en Europe, en Australie aux États-Unis, avant de s’établir à Québec il y a un an.