/contests
Navigation

Concours BOURSES D'ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2019

Concours <i>BOURSES D'ÉTUDES JEUNES ATHLÈTES 2019</i>

Coup d'oeil sur cet article

Votez pour votre athlète coup de cœur!

Vous pourriez gagner une carte-cadeau de 1 000 $ de Boutique Courir. Grâce à vous, une carte-cadeau de 1 000 $ sera également remise à l’athlète ayant reçu le plus de votes.

Cliquez ici pour voter!

 

DÉCOUVREZ LE PORTRAIT DE NOS 16 FINALISTES

 

 

NOÉMIE FISET
L’année qui vient de s’écouler aura été pour le moins remplie de défis pour Noémie Fiset. La patineuse de vitesse a dû en effet subir une opération à la hanche en mai 2018, ce qui a eu pour conséquence d’écourter sa saison d’entraînement. Malgré tout, la jeune athlète de Québec a réussi à remporter une médaille d’or et une autre de bronze à la Coupe du monde néo-sénior qui se déroulait en Pologne, 6 mois seulement après l’intervention chirurgicale! Le secret de l’étudiante en psychologie à l’Université Laval? La détermination, la patience… et un brin d’indulgence! LIRE LA SUITE


THIERRY FERLAND
Pratiquant le patinage artistique depuis plus de 15 ans, Thierry Ferland s’est illustré lors de nombreuses compétitions nationales et internationales en montant sur les plus hautes marches du podium. Mais le jeune homme de 21 ans ne s’arrête pas là! Celui qui compte devenir enseignant au niveau primaire se fait déjà un devoir d’être un modèle pour les plus jeunes en les incitant à bouger et en leur transmettant sa passion pour son sport. LIRE LA SUITE


OCÉANE FILLION
Initiée aux sports de glisse par son père dès l’âge de 3 ans, Océane Fillion a vite troqué ses skis pour une planche à neige, inspirée par ses cousins et cousines. Un peu casse-cou de nature, la jeune athlète de Saguenay a commencé à participer à des compétitions régionales vers 9 ans. Après un parcours dans un programme sport-études au secondaire, Océane a été sélectionnée par l’équipe du Québec et, l’année suivante, elle faisait déjà partie de l’équipe canadienne NextGen. LIRE LA SUITE


ÉTIENNE BRIAND
Suivant les traces de son père qui était ceinture noire, Étienne Briand a commencé à pratiquer le judo à l’âge de 7 ans. Huit ans plus tard, le jeune judoka originaire de Sept-Îles gagne son premier titre de champion canadien chez les cadets. En 2009, il quitte le foyer familial pour venir s’entraîner et étudier à Montréal. Quelques années plus tard, Étienne joint l’équipe canadienne de judo avec laquelle il cumulera plusieurs médailles sur la scène internationale. Puis, après avoir changé de catégorie de poids en 2016, il obtient ses meilleurs résultats à vie, ce qui lui permet de se hisser au prestigieux top 10 mondial! LIRE LA SUITE


RAPHAELLE TOUSIGNANT
Issue d’une famille passionnée de hockey, Raphaëlle Tousignant a commencé dès son plus jeune âge à regarder les matchs des Canadiens chez ses grands-parents, accompagnée de ses oncles, ses tantes et ses cousins. À l’âge de 12 ans, la vie de la jeune fille de Terrebonne a basculé suite à un diagnostic de cancer des os qui a mené à l’amputation de sa jambe droite. Ne reculant devant rien, Raphaëlle s’est alors mise à pratiquer le parahockey, quelques mois seulement après son opération, avant de joindre l’équipe nationale féminine deux ans plus tard. LIRE LA SUITE


VINCENT JOURDENAIS
Vincent Jourdenais a commencé à pratiquer le canoë-kayak de vitesse à l’âge de 10 ans. Même s’il a chaviré 21 fois lors de son premier entraînement, rien n’a arrêté le jeune Vincent qui, de toute façon, adorait jouer dans l’eau! C’est donc avec le sourire aux lèvres et l’objectif de chavirer moins souvent que celui-ci est revenu au Club de canotage d’Otterburn Park le lendemain. Quelques années plus tard, le plaisir a évolué en passion et, à 14 ans, Vincent commençait à s’entraîner 12 mois par année, avec en tête la quête de l’excellence. LIRE LA SUITE


ALICIA PINEAULT
Âgée de 19 ans, Alicia Pineault est une athlète de niveau international en patinage artistique qui, en plus, se distingue dans ses études en sciences de la nature au Cégep Édouard-Montpetit. Membre de l’Équipe nationale senior de Patinage Canada, la jeune femme de Varennes a su représenter avec brio le pays à maintes reprises, et ce, malgré la charge de travail énorme qui définit son quotidien. Le secret de sa réussite? La passion, la persévérance… et beaucoup d’efforts! LIRE LA SUITE


FRÉDÉRIQUE BEAUCHAMP
Née en 1997, Frédérique Beauchamp a commencé dès son plus jeune âge à pratiquer une grande variété de sports : natation, soccer, volleyball, basketball, karaté et ski. Lors de son arrivée au Séminaire Saint-François, la jeune fille originaire de Saint-Augustin-de-Desmaures décide de se consacrer au basketball, sa plus grande passion. Frédérique remporte ensuite une médaille d’or et deux médailles d’argent au niveau national, avant d’être recrutée par les Nomades du Collège Montmorency. Puis, en 2018, l’étudiante en médecine décide de poursuivre sa carrière sportive avec le célèbre Rouge et Or de l’Université Laval. LIRE LA SUITE


DAVID LA RUE
C’est en 2006, en regardant les Jeux olympiques de Turin, que le jeune David La Rue découvrit le patinage de vitesse. Quatre ans plus tard, celui-ci commençait à pratiquer le patinage de vitesse courte piste à Longueuil et, dès ses premiers tours sur la glace, il tomba littéralement amoureux de ce sport! À l’âge de 18 ans, David décida d’essayer le patinage de vitesse longue piste, pour le plaisir. Les résultats furent instantanés, si bien que, deux mois plus tard, il se taillait une place dans l’équipe nationale. LIRE LA SUITE


CATHERINE BEAUCHEMIN
Adepte des sports de compétition, Catherine Beauchemin a commencé à pratiquer l’athlétisme à l’âge de 12 ans, de façon plutôt récréative. Trois ans plus tard, après avoir réussi à se classer chaque année pour les Championnats provinciaux de cross-country et d’athlétisme, la jeune étudiante de Québec décide de s’entraîner plus sérieusement avec le Club d’athlétisme de l’Université Laval. Depuis, Catherine s’est illustrée lors de quelques compétitions internationales au sein de l’équipe canadienne. Son objectif? Toujours donner le meilleur de soi afin d’avoir la chance de représenter le Canada aux prochains Jeux olympiques. LIRE LA SUITE


JEAN-SIMON DESGAGNÉS
Amateur de sport depuis son plus jeune âge, Jean-Simon Desgagnés a toutefois débuté son parcours dans le milieu de l’athlétisme un peu tardivement. En effet, le jeune homme pratiquait initialement plusieurs sports d’équipes, notamment le basketball, l’ultimate frisbee et le football. C’est lors de son entrée au cégep que celui-ci décida de tenter sa chance en athlétisme dont il tomba immédiatement amoureux. Désormais membre du Club de cross-country du Rouge et Or et de l’équipe canadienne d’athlétisme, Jean-Simon excelle dans ces sports en y mettant une bonne dose de passion! LIRE LA SUITE


LAURA LECLAIR
Laura Leclair a commencé à pratiquer le ski de fond à l’âge de 5 ans, au sein du club Chelsea Nordiq. C’est au cœur de sa communauté que la jeune fille a ainsi pu développer sa passion pour la compétition et pour le sport. En 2017, celle-ci a participé à sa première Coupe du monde, avant d’être admise au Centre national d’entraînement Pierre-Harvey situé au Mont-Sainte-Anne. Cette expérience unique a permis à l’étudiante en administration des affaires à l’Université Laval de s’entraîner avec les meilleurs skieurs au Canada, dont le médaillé d’or Alex Harvey. LIRE LA SUITE


BÉATRICE LAMARCHE
Considérée comme l’une des patineuses de vitesse les plus prometteuses au Canada, Béatrice Lamarche a commencé à pratiquer ce sport à l’âge de 5 ans. Cumulant les honneurs sur les scènes nationale et internationale, la jeune athlète de 20 ans a remporté plusieurs médailles, notamment l’or et l’argent aux Jeux du Canada en 2015. Après être passée de la courte à la longue piste, Béatrice a été sacrée championne du monde junior au départ groupé en 2018. L’étudiante en sciences de la nature s’est également classée première au départ groupé et au 1500 m lors de la Coupe du monde néo-sénior qui se déroulait en Pologne en novembre dernier. LIRE LA SUITE


FRÉDÉRIC HANNA
Initié au sport par son père qui était lui-même athlète de niveau international, Frédéric Hanna a commencé très jeune à pratiquer l’athlétisme et le soccer. C’est en secondaire 2 que Frédéric a décidé de se concentrer sur l’athlétisme, découvrant qu’il était particulièrement doué au saut en hauteur. Rapidement, le jeune Montréalais s’est démarqué au triple saut en remportant divers championnats nationaux, avant de s’illustrer sur la scène internationale. Le prochain objectif sportif de l’étudiant de 19 ans en kinésiologie? Se qualifier pour les Jeux mondiaux universitaires qui se dérouleront en Italie en juillet prochain. LIRE LA SUITE


MAÏTÉ BOUCHARD
Issue d’une famille plutôt sportive, Maïté Bouchard a commencé à pratiquer une multitude de sports alors qu’elle était toute jeune. À l’âge de 16 ans, Maïté décide d’essayer l’athlétisme et elle tombe immédiatement en amour avec ce sport! Au fil des ans, la jeune fille connaît une très belle progression, se frayant un chemin jusqu’aux équipes du Québec et du Canada. Membre du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, l’étudiante en médecine a réussi à décrocher de nombreux titres provinciaux, nationaux et internationaux. Ce qui la motive à exceller, dans son sport comme dans ses études? Le désir de repousser sans cesse ses limites! LIRE LA SUITE


SOPHIANNE SAMSON
C’est à l’âge de 7 ans que Sophianne Samson a été initiée au vélo de compétition par nulle autre que sa gardienne qui était aussi entraîneuse dans un club de sa région. Sophianne a immédiatement développé une passion sans bornes pour ce sport qui lui permet d’être en contact avec la nature tout en développant ses habiletés techniques et ses capacités physiques. En plus de s’illustrer en vélo de montagne/cross-country, la jeune athlète de 20 ans de Lac-Beauport compte suivre les traces de son père en devenant médecin au terme de ses études à l’Université Laval. LIRE LA SUITE

Règlements disponibles ici.