/opinion/columnists
Navigation

Price, Bobrovsky et les danseurs de limbo

Price, Bobrovsky et les danseurs de limbo
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Avouez qu’il est difficile d’imaginer les leaders du Canadien, Shea Weber et Carey Price, dire à leurs coéquipiers : si on gagne ce soir, on va faire une petite danse de limbo au centre de la patinoire comme les Hurricanes de la Caroline.

Au Québec, nous sommes juste contents de voir Price lever son bâton pour saluer les partisans après une victoire. Heureusement, il n’a pas à rivaliser avec les gardiens des Hurricanes, Curtis McElhinney et Petr Mrazek, au limbo, au cha-cha-cha, à la danse à claquettes, à l’aviron, au saut de barils, à la lutte sumo, au lancer du mouchoir ou au parchési.

Price n’a pas non plus à vivre sous le joug de John Tortorella. Imaginez le tollé si jamais Claude Julien lui faisait regarder un match sur la galerie de la presse en pleine course aux séries éliminatoires. C’est pourtant le traitement que le général Torto a réservé à Sergei Bobrovsky, jeudi à Pittsburgh.

D’ailleurs, comme les Penguins s’éloignent, Price n’a plus qu’une seule chose à faire pour emmener le Canadien en séries : gagner plus de matchs que le duo McElhinney-Mrazek et que Bobrovsky.

Les cols blancs contre les cols bleus

Cette lutte à trois équipes est fascinante. Oublions les joueurs et examinons les gardiens.

En principe, le CH et les Blue Jackets sont favoris pour faire les séries puisqu’ils misent sur deux anciens gagnants du trophée Vézina en Price et Bobrovsky. Price est 5e dans notre classement et Bobrovsky, 21e. Ne cherchez pas les gardiens de la Caroline, Curtis McElhinney et Petr Mrazek, dans notre top 30. Ils sont 31e et 35e respectivement. McElhinney n’a joué que dans 27 matchs et Mrazek, 32.

Avant le match d’hier, Mrazek était dans une séquence de cinq victoires, avec de solides performances, mais rien d’exceptionnel, ayant alloué 13 buts en cinq matchs.

Price et McElhinney ont été poivrés de huit buts, chacun à leur dernière sortie. Price a connu trois mauvaises sorties à ses dix derniers matchs, tout comme Bobrovsky et Mrazek. McElhinney a connu quatre mauvaises sorties à ses dix derniers matchs.

Price plus fiable, mais...

Si on analyse match par match les performances de ces quatre gardiens, on peut en tirer un profil de performance et les comparer avec plus de précision.

Dans ses 54 sorties, Price a livré 33 bons matchs (avec un taux d’efficacité de 0,900 ou plus), 16 performances moyennes (efficacité entre 0,850 et 0,900) et cinq mauvaises sorties (efficacité sous 0,850).

Price (33-16-5) présente un profil de performance de 6-3-1 par tranche de dix matchs, Bobrovsky 6-2-2, McElhinney, 7-1-2, et Mrazek, 6-3-1. Avec seulement cinq mauvaises performances (une aux dix matchs), Price est plus fiable que Bobrovsky, qui a connu douze mauvais matchs (deux mauvaises performances sur dix).

Bobrovsky plus chaud, mais à risque

Par contre, Bobrovsky a connu 18 sorties de haut niveau (taux d’efficacité de 0,950 ou plus) contre 15 pour Price. Les performances de haut niveau représentent 34 % des sorties de Bobrovsky comparativement à 28 % pour Price. McElhinney (10 excellents matchs) est celui qui a le mieux performé à ce chapitre à 37 %. Mrazek (6) est le pire des quatre à 19 %.

La position précaire du Canadien et cette analyse confirment que Price doit s’afficher davantage en voleur d’ici la fin de la saison. On constate aussi que Bobrovsky et McElhinney sont plus à risque que Price.

Par ailleurs, après sa belle sortie à Los Angeles, la dégelée de 8 à 2 à Anaheim a fait reculer Price du 3e au 5e rang dans notre Top 30.

 

RANG PRÉNOM NOM ÉQUIPE POINTS
1 Andrei Vasilevskiy TBL 10563
2 Frederik Andersen TOR 10538
3 Ben Bishop DAL 10477
4 Marc-Andre Fleury VEG 10475
5 Carey Price MTL 10440
6 Jacob Markstrom VAN 10421
7 John Gibson ANA 10416
8 Devan Dubnyk MIN 10414
9 Robin Lehner NYI 10413
10 Darcy Kuemper ARI 10408
11 Connor Hellebuyck WPG 10390
12 Braden Holtby WSH 10361
13 Jaroslav Halak BOS 10359
14 Thomas Greiss NYI 10353
15 Matt Murray PIT 10345
16 Pekka Rinne NSH 10343
17 Tuukka Rask BOS 10337
18 Anton Khudobin DAL 10332
19 Henrik Lundqvist NYR 10330
20 Semyon Varlamov COL 10327
21 Sergei Bobrovsky CBJ 10323
22 Carter Hutton BUF 10295
23 Mikko Koskinen EDM 10289
24 Jimmy Howard DET 10287
25 Craig Anderson OTT 10251
26 Casey DeSmith PIT 10245
27 Martin Jones SJS 10238
28 David Rittich CGY 10227
29 Jake Allen STL 10185
30 Juuse Saros NSH 10176
 
Note  sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à ­celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.