/news/society
Navigation

Le Dr Julien présente ses excuses

Le Dr Julien présente ses excuses
Photo Amélie St-Yves

Coup d'oeil sur cet article

Le Dr Gilles Julien et sa conjointe, Hélène Sioui Trudel, ont présenté leurs excuses, mercredi, à la suite de la publication d'un reportage de La Presse pour des «maladresses» et des propos qui pourraient avoir «été perçus comme un manque de compassion et d'introspection».

Lundi, le quotidien avait présenté un reportage dans lequel une dizaine d'anciens employés détaillaient le climat malsain qui régnait au sein de la Fondation. 

Une ancienne employée avait confirmé à l'Agence QMI, sous le couvert de l'anonymat, que le Dr Julien et sa conjointe, l'ancienne directrice générale de l'organisme, forcée de démissionner en raison des troubles internes, avaient tendance à rabaisser des personnes et à modifier lourdement, voire à rejeter les projets qui leur étaient présentés.  

  • RÉÉCOUTEZ le Dr Gilles Julien à Trudeau le midi:    

 Le Dr Julien s'était défendu en assurant n'avoir jamais cherché à intimider personne et avait évoqué une fronde interne qui aurait eu pour objectif de le pousser à quitter la présidence de l'organisme. 

«Je vous écris aujourd'hui pour vous présenter mes excuses pour mes maladresses et pour ce qui a été perçu comme un manque de compassion et d'introspection de ma part», a toutefois réagi M. Julien, mercredi, dans une lettre ouverte notamment adressée à ses employés, présents et passés. 

«En rétrospective, et en tant que gestionnaire de l'organisation, je regrette que, par mes déclarations publiques, j'aie pu paraître insensible aux souffrances ou à la détresse ressentie par des employé.e.s, actuels et anciens, et d'avoir semblé non reconnaissant face à leur dévouement. Je vous demande en toute sincérité, à votre tour de m'en excuser», a-t-il poursuivi. 

Sa conjointe a aussi présenté ses excuses. «Je reconnais que certaines décisions prises à cet égard aient pu choquer ou susciter des inquiétudes. Je suis vraiment navrée de ne pas avoir été capable de rassurer ces employé.e.s. Je leur présente toutes mes excuses», a indiqué Mme Trudel. 

La Fondation a précisé que le Dr Julien continuera à présider le conseil d'administration de l'organisme, mais qu'il va passer le flambeau de la direction générale. Par ailleurs, plusieurs mesures, comme l'implantation d'une politique contre le harcèlement au travail, ont été mises en place depuis les événements, a-t-elle affirmé.