/news/politics
Navigation

[VIDÉO] Manifestation de fonctionnaires: Il fonce à deux reprises sur les manifestants

Des fonctionnaires fédéraux heurtés par une auto

Coup d'oeil sur cet article

Une altercation a éclaté entre un automobiliste et des employés fédéraux qui bloquaient l’accès à un édifice gouvernemental situé au 1550, avenue D’Estimauville, mercredi matin.

L’automobiliste, furieux de ne pas pouvoir accéder au stationnement intérieur de l’édifice vers 8 h 30 pour se rendre au travail, a chargé à deux reprises avec son véhicule un groupe de manifestants, a constaté Le Journal sur place.

Il y a eu contact physique avec au moins deux personnes, qui n’ont pas été blessées. Des policiers qui surveillaient la mobilisation sont intervenus rapidement et ont sommé le conducteur de sortir de son automobile, ce qu’il a fait. Il leur a ensuite offert sa collaboration.

Il a été rencontré par les policiers, mais il n’a pas été arrêté. Un constat d’infraction de 100 $ lui a été remis en vertu du Code de la sécurité routière pour ne pas avoir respecté les directives d’un agent de la paix qui bloquait la circulation en direction du stationnement, selon Cyndi Paré, porte-parole à la police de Québec.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Manif contre Phénix

« On était à la porte du stationnement en train de discuter, puis ce type est arrivé avec son auto. On lui a fait signe que c’était barré. Il a continué d’avancer et il nous a bousculés avec son pare-chocs jusque dans la porte. [...] », a dit Jeannot Dionne, un tuyauteur pour le ministère de la Défense venu protester contre les problèmes du système de paye Phénix qui perdurent depuis trois ans.

Quelques dizaines de syndiqués affiliés à l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC) étaient postés depuis 7 h à l’entrée du bâtiment fédéral où travaillent plus de 700 fonctionnaires. Le rassemblement s’est terminé à 9 h.

Selon l’AFPC, un sondage effectué auprès de 160 000 fonctionnaires fédéraux révèle que 65 % d’entre-deux sont toujours aux prises avec des problèmes de paye.