/finance
Navigation

Solide quatrième trimestre pour Québecor

La bonne performance de Vidéotron a une fois encore alimenté ses résultats

Québecor logo
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le géant des télécommunications Québecor inc. a présenté mercredi de solides résultats financiers au quatrième trimestre de 2018 ainsi que pour l’ensemble de l’année financière.

Le bénéfice net de la société s’est élevé à 116,8 millions $ (ou 0,46 $ par action de base) à l’issue du quatrième trimestre de 2018, en hausse de 46,5 millions $ et de 0,17 $ par action par rapport à la même période de 2017. Les revenus ont atteint 1,09 milliard $, en croissance de 32 millions $ par rapport à 2017.

L’année 2018 se termine donc avec des revenus totaux de 4,18 milliards $, en augmentation de 55,9 millions $, un bond de 1,4 % par rapport à 2017. Les bénéfices nets se sont établis à 401,5 millions $, en hausse de 11 millions $ ou 2,7 % comparativement à 2017.

Vidéotron en hausse

C’est la bonne performance de Vidéotron qui a une fois de plus alimenté ces résultats.

« Les résultats probants du quatrième trimestre 2018 viennent clore une année qui fut excellente à maints égards, à nouveau propulsée par de solides résultats pour Vidéotron », a souligné Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor.

L’entreprise montréalaise a par ailleurs franchi une étape importante en 2018 en rachetant la totalité des actions de sa filiale Québecor Média détenues par CDP Capital, son partenaire financier depuis l’acquisition, en 2000, de Groupe Vidéotron ltée. 

Baisse dans le secteur média

« Nous avons désormais accès à la totalité des flux de trésorerie générés par Québecor Média, nous procurant ainsi un plein contrôle sur nos actifs, notre développement et notre destinée. Le levier financier que nous apporte ce rachat, jumelé à la croissance de notre rentabilité, se reflète pleinement dans la hausse de 59,3 % du bénéfice ajusté lié aux activités d’exploitation poursuivies au quatrième trimestre 2018 », précise M. Péladeau. 

Le portefeuille médiatique de la société, qui compte Le Journal de Montréal, Le Journal de Québec, le 24 heures, des magazines et le Groupe TVA a cependant connu une baisse de ses revenus, à 198 millions $, contre 203 millions $ en 2017. 

Des efforts de réduction des dépenses ont toutefois permis d’augmenter le BAIIA de 22,8 %, à 27,5 millions $. 

« Dans [ce] secteur, nous avons poursuivi notre stratégie de diversification de nos sources de revenus et de bonification de notre offre de contenu, notamment grâce aux acquisitions effectuées en cours d’exercice et au début de 2019, soit les sociétés du groupe Incendo Media, des groupes Serdy Média et Serdy Vidéo, d’Audio Zone, de LC Média et des actifs de Mobilimage, qui s’ajoutent au lancement de QUB radio, notre nouvelle plateforme audio », a précisé Pierre Karl Péladeau.

L’action de Québecor (TSE : QBR.B) a clôturé à 31,36, en baisse de 2,00 %.

Service à la clientèle

De plus, Vidéotron s’est classée pour une troisième année en tête des fournisseurs de services mobiles au pays en ce qui a trait à l’expérience client, selon l’indice d’expérience de la clientèle de la firme Forrester présenté mercredi.