/news/health
Navigation

Il veut amasser 115 000$ pour Opération Enfant Soleil

Sa maladie n’est pas un obstacle pour aider les autres

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Jérémy Plourde, en avril dernier peu avant son premier «patinothon», ne compte pas son temps ni son énergie afin de récolter des fonds pour Opération Enfant Soleil.

Coup d'oeil sur cet article

Malgré sa maladie, Jérémy Plourde continue de repousser ses limites avec l’objectif, pour aider les autres, de remettre un chèque de 115 000 $, en juin prochain, à Opération Enfant Soleil.

Après l’énorme succès de son premier « patinothon » l’an dernier, Jérémy revient avec la 2e édition de son activité, qui aura lieu au Centre Vidéotron le dimanche 7 avril prochain.

Pour une rare fois, les gens de Québec auront donc l’opportunité de patiner en famille sur la glace de l’amphithéâtre.

Huit séances de patinage d’une durée de 50 minutes sont prévues durant la journée, et les billets sont en vente dès maintenant au prix de 10 $ au ticketmaster.ca.

Plus grande offre

« Cette année, on ajoute plusieurs activités familiales pour rejoindre aussi ceux qui ne patinent pas. L’an dernier, après 48 heures, tout était vendu », explique Jérémy Plourde.

Outre le patinage, l’adolescent de 16 ans prévoit des jeux, du maquillage pour les enfants, des ateliers de coloriage ainsi qu’un bar à bonbons.

La mascotte des Remparts sera sur place, tout comme des joueurs de l’organisation.

Les boxeurs Eleider Alvarez, Oscar Rivas et Sébastien Bouchard, en plus des combattants d’arts martiaux mixtes Marc-André Barriault, Jade Masson-Wong et Charles Jourdain, participeront également à une séance d’autographes. Le stationnement sera gratuit pour la journée.

Un combattant

« Ce n’est pas ma seule activité, mais mon grand objectif est de remettre 115 000 $ à Opération Enfant Soleil », précise-t-il.

Jérémy Plourde souffre d’un déficit immunitaire et d’une maladie neuromusculaire. Son quotidien représente souvent une véritable bataille pour gérer son énergie. Malgré tout, il se dévoue au maximum pour les autres.

« Parfois, le matin, je suis en forme, mais l’après-midi, je dois quitter l’école pour me reposer ou parce que je suis malade. Je suis hospitalisé environ un mois par année », termine le courageux adolescent.

« C’est avec plaisir que nous avons accepté à nouveau de collaborer avec Jérémy. L’histoire de famille se poursuit avec lui », a ajouté le chef de l’exploitation de Québecor Groupe Sports et divertissement, Martin Tremblay.

En 2018, Jérémy a récolté à lui seul une cagnotte de 113 500 $.

Un spectacle-bénéfice est également prévu le 11 mai au CFP de Neufchâtel (autourdejeremy.com).