/sports/hockey
Navigation

D’Astous fait son entrée dans l’histoire de l’Océanic

Il est devenu le défenseur le plus productif de l’équipe

D’Astous fait son entrée dans l’histoire de l’Océanic
Photo COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Charle-Édouard D’Astous figure désormais dans le grand livre des records de l’Océanic de Rimouski.

En amassant une passe sur le but d’Alexis Lafrenière dans le match de samedi à Baie-Comeau, le vétéran est devenu le défenseur le plus productif en saison régulière dans l’histoire de l’équipe avec un 181e point (49-132) en carrière.

D’Astous devance maintenant Patrick Coulombe, qui a fait la pluie et le beau temps à la ligne bleue de l’Océanic entre 2001 et 2006. Ce dernier a évolué chez les Canucks de Vancouver avant de poursuivre son cheminement en Europe.

« Les gars étaient vraiment contents pour moi, raconte l’arrière de 20 ans. Jimmy Huntington a récupéré la rondelle. C’était un beau geste de sa part. Je dois donner beaucoup de crédits à mes différents coéquipiers au fil des années. J’ai fait partie de bonnes équipes offensives avec des joueurs talentueux comme Jimmy et Alexis Lafrenière. »

À égalité avec Coulombe au sommet de la hiérarchie avec quelques semaines à disputer au calendrier régulier, Charle-Édouard D’Astous détenait tout le temps nécessaire pour éclipser la marque avant de subir une blessure au bas du corps.

Absent de l’alignement, le capitaine de l’Océanic a finalement disputé le dernier affrontement de la saison, son 244e en carrière, afin de battre le record. Patrick Coulombe a eu besoin de 264 parties pour atteindre le sommet.

« Tout le monde m’en parlait. C’était toujours dans mes pensées, mais je voulais avant tout rester concentré sur le travail à faire sur la patinoire. C’est un bel accomplissement pour un jeune de Rimouski », estime-t-il.

Toujours sans contrat professionnel

Sans contrat pour la prochaine saison, D’Astous aura l’embarras du choix pour entamer sa carrière chez les professionnels.

Il a complété la campagne au premier rang des meilleurs marqueurs chez les défenseurs de la LHJMQ avec 66 points (14-52) en 55 rencontres. L’été dernier, il avait participé au tournoi des recrues présenté à la Place Bell avec les Sénateurs d’Ottawa.

« Les portes sont ouvertes pour moi. Ça va se décider pendant ou après les séries pour mon avenir. On fera face à de bons défis en séries. Nous n’avons pas connu nos meilleurs moments en fin de saison. On a grandi malgré ces moments difficiles. Nous sommes aujourd’hui une meilleure équipe qui saura bien réagir dans l’adversité », croit le principal intéressé.

Pour augmenter sa valeur, Charle-Édouard D’Astous devra transposer ses succès en séries éliminatoires. L’Océanic entreprendra sa danse du printemps ce vendredi contre les Saguenéens de Chicoutimi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.