/news/currentevents
Navigation

Un Montréalais est accusé d’avoir tué un Hells ontarien

Coup d'oeil sur cet article

Un troisième Montréalais vient d’être accusé en lien avec le meurtre d’un membre des Hells Angels qui a été tué par balles la semaine dernière, en Ontario.

Joseph Pallotta, qui était recherché en vertu d’un mandat d’arrestation dans tout le pays, s’est livré à la police de Montréal durant la nuit de lundi.

Courtoisie

L’homme de 38 ans, résidant de l’arrondissement Saint-Léonard, a comparu lundi après-midi face à une accusation de meurtre prémédité au palais de justice de Montréal. Il sera emmené en Ontario pour la suite des procédures judiciaires.

Le 11 mars, Michael Deabaitua-Schulde, membre en règle des Hells Angels du chapitre de Niagara, a été assassiné de plusieurs projectiles d’arme à feu en face d’un centre commercial à Mississauga. Le motard de 32 ans, surnommé Diaz, venait de sortir d’un gymnase où il s’était entraîné.

Après avoir retrouvé la Honda Civic abandonnée et incendiée par les suspects, la police régionale de Peel avait épinglé deux autres Montréalais dans cette affaire, mercredi dernier.

Marckens Vilme, 28 ans, connu des policiers pour ses liens avec les gangs de rue, a lui aussi été inculpé de meurtre prémédité. Brendan Reyes, 24 ans, a été accusé de complicité après le fait.

Possible purge interne

Fait rare dans le monde des motards du crime organisé, une collecte de fonds a été lancée sur le site de sociofinancement GoFundMe au bénéfice de la famille de la victime, qui était père de deux enfants en bas âge. Près de 25 000 $ avaient été amassés en l’espace de quatre jours sur un objectif de 100 000 $, lundi.

L’hypothèse d’une purge interne n’est pas écartée comme mobile de cet homicide. C’est le plus récent d’une série de meurtres en Ontario, qui auraient été confiés à des hommes de main du crime organisé québécois, croit la police.

Le mois dernier, après l’arrestation du présumé tueur à gages Frédérick Silva, Le Journal et notre Bureau d’enquête révélaient entre autres que ce proche de la mafia montréalaise est soupçonné d’avoir exécuté une douzaine de contrats de meurtre, dont au moins trois en Ontario.

Cet hiver, un Montréalais de 21 ans, Marley Dorphelus, a été condamné à 16 ans de pénitencier pour son rôle dans le meurtre d’un trafiquant ontarien lié aux Hells, tué à Oakville en 2017.

De plus, la police de Hamilton a émis l’hypothèse que le suspect recherché pour le meurtre de Cece Lupino – un neveu du défunt parrain de la mafia montréalaise Paolo Violi abattu chez lui le 30 janvier dernier – pourrait aussi être un Québécois.

– Avec Michaël Nguyen