/sports/others
Navigation

Un événement de course à pied sans tarif à Lac-Beauport

Coup d'oeil sur cet article

Toujours à l’avant-garde dans le monde de la course à pied, la Clinique du Coureur veut démocratiser davantage le sport, et c’est dans cette optique qu’elle tiendra le 27 avril prochain un événement unique de 5 km à Lac-Beauport. La formule est simple : les participants paient ce qu’ils veulent !

« On veut que ça devienne la course la plus accessible au Québec », dévoile Blaise Dubois, instigateur et président de la Clinique du Coureur, qui forme les professionnels de la santé pour la prévention des blessures tout en offrant toutes sortes de conférences à ce sujet.

« Celui ou celle qui n’a pas les moyens pourra se motiver, finir la course et obtenir une médaille à la fin, et ce, en s’inscrivant sans payer. Organiser une course de ce type avec les médailles, la sécurité et la circulation coûte environ 30 $ par personne, mais on est prêts à assumer s’il y a des pertes. En étant à Lac-

Beauport, on sait qu’il y a des gens capables de payer plus, ce qui nous permettra de couvrir nos frais », a précisé le spécialiste qui vise une participation de 2000 personnes.

Six choix s’offrent donc aux intéressés, lesquels varient entre la gratuité et 100 $ par personne. Les surplus seront versés au Fonds philanthropique de la Clinique qui vient en aide à des organismes œuvrant auprès des enfants, dont le centre Le Saisonnier à Lac-Beauport.

L’organisme organise aussi depuis quelques années une course de trail au mois de juin. « Malgré les inscriptions, la trail reste déficitaire et on ne fait pas de sous avec ça. Ça ne nous dérange pas, car notre but est de faire courir le monde. Très peu d’événements sont capables de faire des sous avec leur événement. Par contre, d’un point de vue personnel, les courses sont trop chères pour beaucoup de gens », estime M. Dubois.

Parcours rapide

La course de 5 km sur route se déploiera dans un parcours aller-retour plat sur le boulevard du Lac, où les coureurs devraient réaliser des temps très rapides, selon le spécialiste. Pour l’heure, une trentaine de coureurs signant des temps inférieurs à 16 min sur la distance se sont déjà engagés.

« On a des programmes sur notre site, et avec un objectif fixé qui fait en sorte que les gens s’entraînent avec un programme, c’est un agent de motivation important », a expliqué Blaise Dubois.