/finance/news
Navigation

Le parcours pour prendre une préretraite en 5 questions

0319_dvp
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Une retraite confortable, ça ne s’improvise pas. Si vous êtes à moins de dix ans de prendre votre retraite, commencez dès maintenant à la planifier. Si vous ne savez pas par où commencer, nous vous invitons à réfléchir à ces 5 sujets.

1• Que ferez-vous de vos journées?

Bien que cela semble contradictoire, une retraite enrichissante se doit d’être active. Faites l’effort de vous projeter 10 ou 15 ans en avant. Quelles seront vos occupations principales ? Ferez-vous un, deux voyages par an ? Quels seront vos loisirs ? Ferez-vous du sport régulièrement ? Allez-vous travailler à temps partiel ? Mangerez-vous souvent dans les restos ? etc.

2• Déterminez votre coût de vie

Une fois identifiées les activités de votre emploi du temps, vous devrez estimer le plus fidèlement possible ce que cela vous coûtera. Ensuite, il faudra ajouter les dépenses courantes. Vous ne devrez rien oublier. Pensez même aux vêtements et aux cadeaux. Je recommande de diviser la somme de vos dépenses annuelles par 12. Vous obtiendrez alors une bonne idée de votre coût de vie mensuel.

3• Faites l’inventaire de vos placements 

Combien avez-vous accumulé dans vos comptes d’investissements (REER, CELI et autres) ? Notez-les tous et déterminez leurs catégories. S’agit-il de placements en liquidités ? Rachetables ? Avec ou sans frais ? À revenu fixe comme des obligations ? Des fonds équilibrés, d’actions canadiennes, américaines ou internationales ? Demandez à votre institution de vous informer des rendements moyens annualisés à long terme que vous avez obtenus.

4• Obtenez les valeurs projetées de vos rentes

Pour cela, consultez votre dossier de Retraite Québec. Quant à la pension de vieillesse du Canada, elle s’établira entre 541 $ et 898 $/mois (+ indexation). Si vous gagnez au-delà de 74 788 $, elle sera réduite. Quant aux régimes de retraite collectifs, votre relevé annuel contient le montant des rentes mensuelles en fonction de l’âge de retraite escompté. Une bonne planification permettra de savoir si, dans votre cas spécifique, il peut être avantageux de reporter les versements de vos rentes et pensions gouvernementales.

5• Évaluez vos protections en vigueur

Les assurances maladie, soins et en cas de décès sont très souvent partie intégrante des régimes collectifs. Il est fort probable que vos protections évoluent. Une fois à la retraite, elles pourraient diminuer sensiblement ou carrément disparaître. Négliger vos protections pourrait grever votre budget de retraité.

Fabien Major est planificateur financier pour Major Gestion Privée Inc. de Gestion financière Assante ltée.

Rappels

  • Munissez-vous d’un cahier de notes spécialement consacré à cet important projet de vie (un dossier sur ordinateur peut faire l’affaire)
  • En sachant comment vous comptez occuper votre temps, vous pourrez mieux évaluer votre coût de vie future
  • Établissez votre bilan financier et planifiez votre budget avec les grilles de l’AMF.
  • Si la tâche vous semble trop complexe, pensez à vous adjoindre les services d’un conseiller ou d’un planificateur financier
  • Une foule de renseignements utiles se trouve sur la page web des « Programmes et services pour les aînés » du gouvernement du Canada
  • N’oubliez pas de consulter votre dossier de Retraite Québec