/news/society
Navigation

90 km de ski pour ses 90 ans et en mémoire de son épouse

Laval Fortin
Photo collaboration spéciale, Isabelle Tremblay Laval Fortin a parcouru 90 km de ski de fond dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 90 ans du Lac-Saint-Jean a célébré son entrée dans une nouvelle décennie en skiant sur une distance de 90 km en moins de 24 heures.

L’entrepreneur à la retraite Laval Fortin se préparait physiquement et mentalement depuis plusieurs mois pour réaliser son exploit sportif, soit de parcourir 90 km de ski de fond en une journée. Le nonagénaire d’Alma et son jeune frère Yvon de 80 ans ont remporté leur pari.

Ils ont atteint le fil d’arrivée en fin d’après-midi, dimanche, avec près de 30 minutes d’avance. « Je suis fatigué, l’énergie commençait à faire défaut, mais j’aurais pu continuer encore un peu », a affirmé le fondeur, quelques instants après avoir été accueilli par ses proches.

Laval Fortin s’était donné cette mission pour fêter ses 90 ans, mais aussi afin d’amasser des fonds pour soutenir la recherche sur le parkinson. Son épouse souffrait de cette maladie et elle est décédée il y a trois ans. « Je pense que c’est elle qui l’a aidé tout au long du parcours. Il a toujours travaillé et il a pris soin de ma grand-mère jusqu’à la toute fin. Il est extraordinaire », a commenté Vanessa Fortin, émue par l’exploit de son grand-papa. Le montant amassé n’a pas été dévoilé.

L’homme d’affaires émérite a parcouru les pistes de ski de fond du Centre de ski Dorval d’Alma à une vitesse d’un peu plus de dix kilomètres à l’heure. Il avait opté pour un parcours variant de plat à vallonné. « Le résultat est là. J’ai réussi et j’ai tenu bon jusqu’à la fin », a commenté l’Almatois, sourire aux lèvres.

« Tout a bien commencé, ils ont pris quelques pauses, mais ce fut très difficile ce matin (dimanche). Les conditions n’étaient pas bonnes et il ne pensait pas se rendre jusqu’à la fin », a précisé Vanessa Fortin.

En pleine forme

« J’ai commencé à travailler en 1942 et je n’ai jamais arrêté depuis ce temps-là. Je suis un passionné par les sports », a déclaré Laval Fortin. En plus de parcourir plusieurs kilomètres de ski de fond tous les jours, l’homme de 90 ans joue au billard chaque après-midi. L’été, il pratique le golf plusieurs fois par semaine. « Il fait au moins ses 18 trous et il les marche. Parfois, il en fait jusqu’à 27 en une seule journée. C’est un être incroyable », a terminé sa petite-fille.