/news/transports
Navigation

Pistes problématiques: la vie dure pour les cyclistes

Quebec
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Les cyclistes ont parfois la vie dure à Québec et certaines pistes leur donnent du fil à retordre quand elles se terminent en cul-de-sac ou qu’elles sont coupées par des voies de circulation.

Les conseils de quartier de la Cité-Universitaire, de la Pointe-de-Sainte-Foy et de Montcalm ont chacun une piste cyclable qui fait rager les amateurs de vélo de leur secteur.

À la Pointe-de-Sainte-Foy, c’est en fait l’absence de piste qui dérange.

Sur le chemin des Quatre-Bourgeois, entre la fin du boulevard Versant-Nord et le boulevard Pie-XII, les cyclistes se retrouvent devant un vide et n’ont d’autre choix que de circuler sur l’accotement, souvent troué de nids-de-poule, dénonce Johanne Elsener, qui siège sur le conseil de quartier.

Cul-de-sac

La piste cyclable reprend à Pie-XII et se poursuit vers l’est via le chemin Sainte-Foy jusqu’à l’Université Laval où les cyclistes tombent soudainement sur un cul-de-sac.

« Les vélos se retrouvent face à rien et doivent circuler sur le trottoir », dit Nicole Marcotte, du conseil de quartier de la Cité-Universitaire.

Intersections dangereuses

Dans Montcalm, c’est la piste sur Fraser qui pose problème. Les cyclistes circulent dans l’axe est-ouest, mais la piste croise trois rues sur lesquelles les automobilistes n’ont pas d’arrêt obligatoire.

« Nous avions demandé à la Ville de mettre des arrêts obligatoires comme il y a sur l’avenue des Érables et dans toutes les autres artères qui croisent Fraser. La réponse fut non, car la distance entre le boulevard René-Lévesque et Fraser n’est pas assez grande pour y mettre un arrêt obligatoire. Pourtant, la distance semble similaire à celle de l’avenue des Érables. Faudra-t-il attendre un accident ? » demande Anne-Sophie Desprez, du conseil de quartier.