/news/society
Navigation

Atteinte d’un cancer incurable, des bienfaiteurs veulent l’aider à réaliser ses rêves

Caroline Gauthier
Photo courtoisie, Louane Williams

Coup d'oeil sur cet article

Atteinte d’un cancer incurable et voyant le temps filer à la vitesse de l’éclair, Caroline Gauthier de Matane pourra vivre plusieurs de ses rêves, parce qu’à la suite d’un article paru dans les pages du Journal, des donateurs touchés par son histoire ont proposé de l’aider à réaliser ses souhaits.

Âgée de 33 ans, Caroline Gauthier a dit qu’elle voulait «vivre avant de mourir». Elle a mis à jour une liste de souhaits qu’elle avait écrite avant la maladie, pour choisir les souhaits qu’elle souhaitait vraiment réaliser.

Plusieurs pourront se matérialiser. Spontanément, le directeur de l’hébergement chez Hôtels Suite Lac-Brome a proposé à la femme du Bas-Saint-Laurent de séjourner dans une suite de luxe dans les Cantons-de-l’Est, comme elle l’espérait.

En 2006, la mère de Stéphan Comeau est décédée d’un cancer fulgurant, 29 jours après le diagnostic.

«Malheureusement, pour ce qui était de ma mère, je ne pouvais rien faire pour ses derniers rêves. Elle n’a pas eu le temps. Lorsque j’ai vu l’histoire de cette dame de 33 ans, ça m’a beaucoup touché. Je me suis dit je n’ai pas pu le faire là (pour sa mère), si je peux le faire pour quelqu’un d’autre, pourquoi pas?», confie M. Comeau.

Donateur anonyme

Un des donateurs anonymes de Jeunesse au Soleil a contacté l’organisation pour connaître l’ensemble de sa liste pour essayer de réaliser le plus de souhaits possible. Jeunesse au Soleil agira comme facilitateur.

Jointe par téléphone, Caroline Gauthier était encore très émue des offres des gens qui lui donnent de l’espoir.

«Je suis “flabbergastée”, si on peut utiliser ce terme. Je ne pensais pas que ça allait toucher autant de monde. Je sens que les gens veulent que ça se fasse vite aussi. Les gens sont gentils. J’ai pleuré en masse à force d’être émue», a confié Caroline Gauthier.

Dans l’article publié la fin de semaine dernière, la femme de Matane indiquait qu’elle devait subir des traitements dans un hôpital de Québec. Un homme au grand cœur, qu’elle surnomme M. Magie, l’a cherchée dans plusieurs hôpitaux avant de la trouver. Il lui a offert des fleurs et lui a dit qu’il l’aiderait.

Aussi, le membre du groupe Sliver Tribute to Nirvana, Jay Guertin, veut aider Caroline Gauthier à réaliser son rêve de chanter sur une scène devant un public, lors de l’un de leurs prochains spectacles.

«Tout le monde mérite de vivre ce qu’il désire vivre avant le grand départ. Ça me touche beaucoup», a dit Jay Guertin.