/news/currentevents
Navigation

Collège des médecins: amende de 70 000 $ pour un prétendu «guérisseur» de Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Un prétendu «guérisseur» et naturopathe de Lévis devra payer une amende de 70 000 $ pour avoir commis une troisième infraction en matière d'«exercice illégal de la médecine».

Le 22 février dernier, Renaud Gallant, 74 ans, a été déclaré coupable de quatre des cinq chefs d’accusation déposés contre lui, soit un chef pour avoir agi de manière à donner lieu de croire qu’il était autorisé à exercer la médecine et trois chefs pour avoir effectué des actes réservés aux membres du Collège des médecins. 

Le tribunal a donc condamné Gallant à payer une amende de 70 000 $. La juge Sylvie Marcotte a souligné le caractère extrêmement vulnérable de la clientèle et l’importance de la mission de protection du public du Collège des médecins à cet égard.

La décision précise également l’importance d’imposer une sanction qui soit dissuasive, puisque M. Gallant ne semble pas comprendre la dangerosité et l’illégalité de ses agissements.

En 2011 et 2016

Renaud Gallant a déjà été reconnu coupable d’exercice illégal de la médecine en 2011 et 2016. Des amendes de 4500 $ et de 14 000 $ lui avaient alors été imposées.

Une injonction de la cour prononcée en mai 2016 lui interdisait de pratiquer la médecine.

Au mois de mars 2018, une agente double du Collège l’avait piégé pendant une consultation. Le prétendu naturopathe avait rendu un diagnostic et prescrit un traitement comprenant «des médicaments et d’autres substances», un acte réservé exclusivement aux médecins. 

Dans une récente entrevue, le Collège des médecins déplore un manque de pouvoir pour combattre les «charlatans», si fréquents au Québec. L’an dernier, pas moins de 67 chefs d’accusation ont été déposés contre de présumés «guérisseurs» un peu partout dans la province.