/news/politics
Navigation

L’État doit cesser de subventionner les écoles privées confessionnelles, selon QS

La députée Christine Labrie
Photo Joël Lemay La députée Christine Labrie

Coup d'oeil sur cet article

 Pour que l’État québécois soit véritablement laïc, le gouvernement Legault doit cesser de subventionner les écoles privées confessionnelles, selon Québec solidaire. 

 Il y a 138 écoles religieuses subventionnées au Québec, c’est-à-dire plus de la moitié des établissements privés, si on en croit le dernier rapport du Comité sur les affaires religieuses. Selon le même document, 86 % de ces élèves fréquentent une école catholique.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

 «Ce sont des écoles qui reçoivent du financement de l'État à hauteur de 60 %, 70 %, comme les autres écoles privées. C'est un non-sens qu'un État laïc subventionne des écoles religieuses, et c'est un double non-sens pour un gouvernement qui a fait de la laïcité sa priorité», a déploré mercredi la députée solidaire Christine Labrie.  

 Rappelons que la CAQ déposera jeudi son projet de loi interdisant les signes religieux chez les employés de l’État en position d’autorité. Mercredi, le ministre Jean-François Roberge a annoncé son intention de sévir contre les écoles religieuses illégales, en resserrant d’un cran les règles entourant l’école à la maison.