/sports
Navigation

Patrice Drouin quitte Gestev

Il avait fondé la société en 1992 avec Chantal Lachance

Les finales de la Coupe du monde de Big Air à Québec, à la mi-mars, représentent l’un des derniers événements pilotés par Patrice Drouin, qui quitte la présidence de Gestev.
Photo d’archives, Stevens Leblanc Les finales de la Coupe du monde de Big Air à Québec, à la mi-mars, représentent l’un des derniers événements pilotés par Patrice Drouin, qui quitte la présidence de Gestev.

Coup d'oeil sur cet article

Une page importante dans l’histoire de la firme Gestev se tournera la semaine prochaine avec le départ de son président, Patrice Drouin.

Le cofondateur de cette société spécialisée dans l’organisation d’événements sportifs et culturels, qu’il avait créée en 1992 avec Chantal Lachance, a annoncé mardi à ses employés qu’il quittera officiellement ses fonctions le 5 avril.

Il avait conservé son rôle à la tête de l’entreprise depuis son acquisition par Québecor en mai 2013.

Retenu à l’extérieur du pays pour l’une de ses dernières missions, il nous a été impossible de joindre Patrice Drouin, mercredi.

«Bien que je connaissais ses intentions depuis plusieurs mois, l’annonce officielle a quand même eu l’effet d’une bombe sur moi. On dirait qu’on m’a enlevé un bras et une jambe. J’ai passé une étrange journée hier [mardi], entre peine et fierté, démotivation et énergie débordante», a commenté sa complice depuis les débuts, Chantal Lachance, qui demeure à son poste de vice-présidente.

Reconnu dans le monde

Visionnaire, Drouin a été avant-gardiste dans le développement de diverses disciplines, d’abord en vélo de montagne. Depuis 2003, l’entreprise organise une Coupe du monde au mont Sainte-Anne et elle présentera, pour la troisième fois depuis 2011, les championnats du monde, du 21 août au 1er septembre prochain.

Fondateur et président de l’Association québécoise de vélo de montagne de 1983 à 1987, il a été membre des commissions techniques de la Fédération québécoise des sports cyclistes (FQSC), de l’Association cycliste canadienne et de l’Union cycliste internationale (UCI).

Élu représentant des organisateurs à la Commission de vélo de montagne de l’UCI, pour un mandat de 2018 à 2022, le Québécois a vu son implication dans ce monde des deux roues être soulignée de diverses façons au fil de sa carrière : Temple de la renommée de la FQSC dans la catégorie «bâtisseurs», «bâtisseur de l’année 2017» par Cyclisme Canada, membre du Temple de la renommée américain du vélo de montagne à titre de «pionnier de la promotion de la discipline».

Les commandes seront livrées

Il a par la suite étendu son expertise dans des sports d’hiver, dont le snowboard, le ski acrobatique et le ski de fond, en obtenant des Coupes du monde.

«J’ai envie de livrer les événements dans le carnet de commandes à la hauteur des attentes de Patrice avec notre équipe de gens passionnés», a indiqué son associée, pour qui «la qualité de l’équipe en place l’a aidé à prendre sa décision».