/news/society
Navigation

Le gouvernement fédéral à la recherche de «magiciens» administratifs

Le gouvernement fédéral à la recherche de «magiciens» administratifs
Photo courtoisie Warner Bros

Coup d'oeil sur cet article

Vous connaissez vos sortilèges sur le bout de vos doigts et vous avez de l’expérience dans les services administratifs? Le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) pourrait bien avoir, étonnamment, un travail pour vous!  

On retrouve sur le site du gouvernement du Canada une offre d’emploi intitulée «Postes administratifs variés de sorcellerie» faisant de nombreux clins d'œil à l’univers magique d’Harry Potter.    

Découverte mercredi par l’équipe d’Infoman, l’offre d'emploi annonce que le SCT, présenté comme le «Poudlard de la fonction publique», est à la recherche de «magiciens» ayant notamment une «expérience appréciable de la prestation de services de soutien administratif».    

Si l’offre d’emploi est bel et bien réelle, et propose un salaire annuel allant de 57 430 à 61 877 $, ceux qui l'ont rédigée ne se sont pas gênés pour verser dans l’humour et faire plusieurs allusions au monde fantastique imaginé par l’auteure J.K. Rowling.    

«Peu importe à quelle “maison” vous appartenez, le Secrétariat du Conseil du Trésor (SCT) a diverses équipes dans lesquelles nous aimerions bien vous placer grâce à notre "choixpeau magique"», peut-on notamment lire dans l’annonce qui s’adresse aux «Gryffondor», «Serdaigle», «Poufsouffle» et «Serpentard».    

Joint par le journaldequebec.com, un porte-parole du SCT soutient que l'organisme gouvernemental tente de se «démarquer» en utilisant des «stratégies novatrices» afin «d’attirer des candidats versatiles, créatifs et talentueux», notant que plusieurs autres employeurs recrutaient pour des postes similaires.

«Jusqu’à présent, l’affiche a généré beaucoup d’intérêt et nous prévoyons créer un grand bassin de sélection afin de pourvoir des postes au SCT», conclut le porte-parole.

Les sorcières et sorciers de l’administration ont jusqu’au 30 août pour postuler en ligne.