/portemonnaie/business
Navigation

L’effondrement climatique inspire l’industrie de la mode

L’effondrement climatique inspire l’industrie de la mode
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La mode capitalise sur tout pour créer de nouvelles tendances et se réinventer. En l’occurrence, la crise climatique et la pollution de l’air ont inspiré des entreprises qui lancent un nouvel accessoire : le masque pour filtrer l’air.

Alors que les catastrophes naturelles se multiplient, que le réchauffement climatique ne connaît pas de ralentissement et que la qualité de l’air au quotidien se détériore dans les métropoles, les tendances mode aux allures de fin du monde ont de grandes chances de s’imposer.

C’est en tout cas le pari que font des entreprises qui produisent des masques filtrants. Ces accessoires ont la caractéristique principale d’empêcher des particules polluantes et néfastes pour la santé d’atteindre l’organisme.

Mais leurs concepteurs leur ont ajouté une touche créative qui en fait une tendance de mode autant qu’un instrument hygiénique.

Cette mode a commencé en Asie, notamment en Chine, où la pollution de l’air atteint des records. La compagnie chinoise Airpop vend pour 50$ ses masques aux allures sportives.

L’effondrement climatique inspire l’industrie de la mode
Crédit Photo: Site web Airpop

Toutefois, la tendance risque bien de se répandre dans toutes les métropoles mondiales.

Le site américain Vox, qui a investigué ce phénomène, raconte que lors des incendies massifs en Californie, les masques antipollution étaient en rupture de stock.

De même, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) rapporte que 4,2 millions de personnes meurent chaque année dans le monde à cause de la pollution de l’air.

Le marché existe donc et promet de croître dans les prochaines années.

L’effondrement climatique inspire l’industrie de la mode
Crédit Photo: Facebook Vogmask India

Aux États-Unis, l’entreprise californienne Vogmask a lancé son propre masque filtrant aux motifs colorés.

Pour les designers de ces accessoires, les masques filtrants sont les lunettes de soleil du futur et leur utilisation se normalisera progressivement.

En effet, si la pollution de l’air continue sur sa lancée, ces entreprises feront fortune. Mais est-ce vraiment ce que nous voulons?

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux