/news/cannabis
Navigation

Légalisation du cannabis: hausse des appels au centre antipoison de Québec

Coup d'oeil sur cet article

La hausse du nombre d’appels relatifs à des cas d’exposition au cannabis est notable au centre antipoison de Québec depuis la légalisation de cette drogue le 17 octobre dernier.

Sur cette période de cinq mois, un total de 148 signalements concernant des personnes ayant consommé du cannabis, sans autre drogue, ont été reçus. Sur la période équivalente en 2017-2018, le total s’élevait à 65.

Pour ce qui est de ceux qui ont consommé du cannabis en combinaison avec une autre drogue ou des médicaments, le nombre de signalements est demeuré semblable.

Toutefois, le nombre de cas signalant des jeunes enfants (0 à 9 ans) exposés au cannabis est passé de 10, l'an dernier, à 19 sur cette période de cinq mois.

«C’est un peu alarmant. Est-ce que cela suggère une plus grande disponibilité du cannabis dans les ménages québécois, sachant que les comestibles ne sont pas encore légalisés ? Disons que ça deviens un peu inquiétant», affirme Guillaume Bélair, infirmier clinicien du Centre antipoison de Québec, qui croit que davantage de prévention sera nécessaire.