/travel/conseils
Navigation

Bien s’armer contre les punaises de lit

Bien s’armer contre les punaises de lit
Photo et illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

D’après l’enquête sur les Insectes sans frontières menée en 2018 par la National Pest Management Association (pestworld.org), les trois principaux endroits où les professionnels de la lutte antiparasitaire retrouvent le plus de punaises de lit sont les maisons individuelles (91 %), les appartements/immeubles (89 %) et les hôtels/motels (68 %).

Ces petites bêtes aiment la chaleur et ne font pas de distinction pour leur lieu d’hébergement. Elles peuvent se trouver aussi bien dans les motels, les gîtes, les campings que dans les hôtels cinq étoiles. Ce sont des auto-stoppeuses indésirables qui cherchent constamment des moyens de transport. Elles s’agrippent aux valises, sacs à main, sacs à dos, sacs de couchage, vêtements, etc.

Pour s’en protéger, il faudrait quasiment entreprendre un grand ménage dans toutes les chambres d’hôtel où l’on séjourne, mais comme on ne va pas en vacances pour ça, on peut toutefois tenter de limiter les dégâts.

1. À l’arrivée, on examine la chambre à la recherche de signes d’infestation. On porte une attention particulière aux minuscules taches noires (leurs excréments) sur les draps, les oreillers, les matelas et les sofas, mais il peut également s’en trouver sur les coussins, les meubles, les tableaux, les plinthes, etc.

2. Si l’on trouve des preuves évidentes de présence de ces indésirables, on demande de nouveaux draps et que le lit et la chambre soient désinfectés, mais le mieux à faire est encore de quitter l’hôtel, car il y a de fortes chances que tout ce dernier soit infecté.

3. Si l’on juge la chambre acceptable, on pose ses bagages loin du lit et des murs. On privilégie plutôt un comptoir ou un porte-bagages.

4. Au retour à la maison, on évite de défaire sa valise sur le lit. Après l’avoir nettoyée, on la range le plus loin possible de ce dernier. On lave tous nos vêtements ou à tout le moins, on les met dans la sécheuse pour au moins 15 minutes. Ce cycle devrait tuer les nymphes, les œufs et les punaises adultes.

5. Avantage de nos hivers québécois, si l’on revient chez soi par grands froids, on peut aussi laisser sa valise à l’extérieur pendant 48 heures ce qui aura pour effet de les détruire.