/weekend
Navigation

Fin du téléroman O’: quel serait le destin des O’Hara?

Coup d'oeil sur cet article

La mort éventuelle de Samuel O’Hara va certainement créer un immense vide au sein de la richissime famille qui a traversé toutes sortes d’épreuves. Avec la fin du téléroman O’ qui vient de quitter les ondes à tout jamais, après huit saisons, les comédiens qui ont personnifié Charles, Jacqueline, Gloria, Louisa, Philippe et Samuel ont accepté le jeu et imaginé ce que deviendront leurs personnages à l’avenir.

Philippe

Louis-David Morasse

Photo courtoisie, Serge Gauvin

«Philippe arrive enfin au point où il voulait arriver. Il a commencé comme un homme castré et mou. Il a été troublé par une Geneviève qui le regardait comme jamais il ne l’avait été dans sa vie. Une relation qui a foiré en raison de Mina qui s’était inventé un cancer. Il s’est ensuite fait avoir par Isabelle et Mélanie. Philippe est enfin l’homme qu’il aurait voulu être.»

Louisa

Marilyse Bourke

Photo courtoisie, Serge Gauvin

«Louisa est une fille de stabilité. Je pense qu’elle va rester avec Marc, son conjoint, toute sa vie. Ce n’est pas une fille qui a besoin de changement, de se redéfinir et de tout flusher à la toilette pour repartir. Elle a quitté la fondation et je l’imagine très bien ouvrir une galerie d’art avec Gloria ou aller aider les jeunes dans la rue.»

Charles

Stéphane Demers

Photo courtoisie, Véro Boncompagni

«Je pense lancer l’idée à TVA d’un projet de série où Charles vend tout et démarre une ferme biologique avec Sophie. Un genre de série dérivée de l’Amour est dans le pré. Je crois que Charles va réussir là où Samuel a échoué, soit de parvenir à diriger cette compagnie-là, avec plus de sérénité, de calme et de collégialité.»

Gloria

Geneviève Boivin-Roussy

Photo courtoisie, Serge Gauvin

«Je suis certaine que Gloria va s’ouvrir une école alternative en arts. Elle aime les enfants, les petits bums et elle sait comment leur parler. Ce serait une belle façon pour elle de transmettre son savoir et être, en même temps, entourée de jeunes. Elle pourrait, avec ce qu’elle a vécu, aider les jeunes par l’art-thérapie. Elle serait la personne idéale pour faire ça.»

Samuel

Guy Nadon

Photo courtoisie, Serge Gauvin

«Je pense que Samuel va prendre un contact avec la nature encore plus grand avant de mourir. J’ai l’impression qu’il va se retirer de beaucoup de choses si Dieu lui prête vie. Il va toucher à quelque chose de plus serein et de plus tranquille. Il ne va pas rentrer à l’abbaye des Bénédictins, mais il va trouver une grande paix.»

Jacqueline

Marie Tifo

Photo courtoisie, Serge Gauvin

«Je ne sais pas comment Jacqueline va réagir. Quoi qu’il arrive, elle va s’en sortir. Elle est devenue, avec le temps, un personnage fort. C’est une survivante et une résiliente. Elle est capable d’en prendre. Il faudrait que quelqu’un écrive une nouvelle série sur Jacqueline et je ne crois pas que ça va arriver.»