/news/society
Navigation

Un guide pour les projets de lutte à l’intimidation

<b>Jasmin Roy</b><br /><i>Président et fondateur de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais</i>
Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin Jasmin Roy
Président et fondateur de la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais

Coup d'oeil sur cet article

Un guide de développement de projets pour contrer l’intimidation sera lancé mardi à Québec par la Fondation Jasmin Roy Sophie Desmarais.

Ce guide est destiné aux Carrefours Jeunesse-emploi afin d’encadrer les bonnes pratiques.

«Nous avons appuyé ce projet parce qu’ils voulaient créer un outil de sensibilisation avec ce qu’il faut idéalement retrouver pour contrer l’intimidation dans les milieux éducatifs et de travail. Si vous voulez créer un plan d’action, voici comment on doit s’y prendre, voici les meilleures mesures à mettre en place», a résumé Jasmin Roy.

Vaste consultation

Une présentation du guide est d’ailleurs prévue mardi matin à Québec. Basé sur cinq projets de lutte contre l’intimidation réalisés dans des Carrefours Jeunesse-emploi, le nouveau guide vise à créer des possibilités de développement de projets semblables.

Dans le cadre du mouvement #MaVoixCompte, près de 5000 personnes ont été consultées pour propulser la voix des jeunes et émettre dix propositions quant au développement du Québec.

Une priorité

Selon les réponses obtenues, le phénomène de l’intimidation reste prioritaire pour les jeunes. Selon l’enquête nationale sur le portrait de la violence dans les écoles québécoises en 2014, 6,8 % des élèves du primaire et 7,7 % des élèves du secondaire ont déclaré avoir été la cible de messages humiliants ou de fausses rumeurs sur internet, une ou deux fois au cours de l’année scolaire.

Offert gratuitement sur le site web de la Fondation, le guide offre un cadre de référence, des recommandations et des outils pratiques.