/opinion/columnists
Navigation

Carey Price au premier rang

Carey Price au premier rang
Photo PIerre-Paul Poulin

Coup d'oeil sur cet article

Avec une avance de 48 points sur Carey Price la semaine dernière, la seule façon dont Andrei Vasilevskiy pouvait échapper le premier rang de notre classement hebdomadaire était de se faire traverser. Eh bien, il a accordé 10 buts en deux matchs et Price l’a doublé au sommet.

Pour la première fois de la saison, Price règne sur notre top 30 et c’est clair qu’il est dans la course au trophée Vézina. Il ne domine dans aucune catégorie statistique, mais l’ensemble de ses chiffres est impressionnant. Il est deuxième pour le nombre de matchs joués (64), sixième pour les victoires (34) et deuxième pour le nombre d’arrêts (1740).

Parmi les 16 gardiens ayant joué 50 matchs ou plus, il est troisième pour le taux d’efficacité (,917) et quatrième pour la moyenne de buts alloués (2,50).

Parmi les 10 gardiens les plus occupés, il partage la tête avec Pekka Rinne et Frederik Andersen pour le taux d’efficacité (,917) et il est deuxième pour la moyenne de buts alloués (2,50), derrière Marc-André Fleury (2,46).

Price a toujours ses fidèles dénigreurs, on le sait, mais sérieusement, comment ne pas le considérer parmi les candidats au Vézina ? Sur quelle base ?

Vasilevskiy a perdu 23 points

Il serait intéressant de voir un duel Price–Vasilevskiy, ce soir au Centre Bell, puisqu’ils sont dans la lutte au Vézina.

Les esprits cartésiens abonnés à cette chronique auront noté que Vasilevskiy a 23 points de moins cette semaine (10 575) par rapport à la semaine dernière (10 598). C’est une différence avec le classement des marqueurs.

Ces derniers ne perdent jamais de points puisqu’ils ajoutent des buts et des aides chaque semaine. Au pire, ils stagnent et se font dépasser par de meilleurs totaux.

Notre classement des gardiens est particulier puisque le nombre de points dans la dernière colonne du tableau est à la fois un total et une moyenne. Un gardien qui maintient son taux d’efficacité augmentera son nombre de points à chaque match, c’est garanti.

Par contre, si son taux d’efficacité baisse, il est possible que son nombre de points diminue. C’est pourquoi Vasilevskiy a perdu 23 points avec sa dizaine de buts accordés aux Bruins (4) et aux Capitals (6). Son taux d’efficacité a baissé de ,928 à ,925 et sa moyenne de buts alloués a gonflé de 2,33 à 2,43.

Gain de 53 points pour Price

Les statistiques de Price sont restées sensiblement les mêmes. Il a gagné 30 points en trois matchs, ce qui n’est pas énorme, et les cinq buts à Columbus ont eu leur effet. Les 23 points perdus par Vasilevskiy, combinés aux 30 points gagnés de Price, confèrent un rattrapage de 53 points au gardien du Canadien. Price n’a toutefois que cinq points d’avance sur le Russe. C’est presque l’égalité.

Bobrovsky et Kuemper

Outre Price, les deux grands gagnants dans notre classement sont la première étoile de la semaine dans la LNH, Sergei Bobrovsky (8e), désormais meneur pour les jeux blancs (9), ainsi que le surprenant Darcy Kuemper, des Coyotes (3e). Ils ont respectivement gagné cinq et quatre rangs.

Jennings : Un but d’écart

Il n’y a plus qu’un seul but d’écart dans la lutte au trophée Jennings entre les gardiens des Islanders (193 buts alloués) et ceux des Stars (194).

Quel est le dénominateur commun ? Les deux gardiens de chaque équipe font le boulot. Le géant de cristal des Stars, Ben Bishop, est encore blessé, mais le second, Anton Khudobin, est remarquable.

 

RANG PRÉNOM NOM Équipe POINTS
1 Carey Price MTL 10580
2 Andrei Vasilevskiy TBL 10575
3 Darcy Kuemper ARI 10560
4 Ben Bishop DAL 10557
5 Frederik Andersen TOR 10524
6 Connor Hellebuyck WPG 10518
7 Devan Dubnyk MIN 10512
8 Sergei Bobrovsky CBJ 10507
9 Marc-Andre Fleury VEG 10504
10 Jacob Markstrom VAN 10494
11 John Gibson ANA 10493
12 Robin Lehner NYI 10482
13 Matt Murray PIT 10460
14 Pekka Rinne NSH 10445
15 Braden Holtby WSH 10441
16 Thomas Greiss NYI 10424
17 Anton Khudobin DAL 10410
18 Jaroslav Halak BOS 10362
19 Jimmy Howard DET 10356
20 Henrik Lundqvist NYR 10352
21 Craig Anderson OTT 10334
22 Semyon Varlamov COL 10332
23 Tuukka Rask BOS 10324
24 Jordan Binnington STL 10315
25 Mikko Koskinen EDM 10315
26 Carter Hutton BUF 10312
27 Martin Jones SJS 10289
28 Casey DeSmith PIT 10285
29 David Rittich CGY 10269
30 Carter Hart PHI 10267
 
Note  sur le classement
 
Le classement informatisé des gardiens de but présenté par Le Journal utilise la même formule que celle préconisée par le magazine Goalies’ World entre 1996 et 2011. Le nombre de matchs joués, le nombre de tirs, la moyenne d’efficacité, la moyenne de buts alloués, les victoires et les jeux blancs font partie de l’équation, chaque statistique ayant un poids différent. Ce classement peut être comparé à celui des marqueurs. Plus la saison avance, plus le classement se stabilise.