/news/currentevents
Navigation

Cadavre aux douanes: de nouveaux détails sur la séquence des événements

Cadavre aux douanes: de nouveaux détails sur la séquence des événements
TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Fernand Drapeau allait avoir 89 ans en juillet et il serait décédé dans l’État de New York. C'est ce que révèlent de nouveaux éléments d'information obtenus mercredi par TVA Nouvelles relativement à cette histoire de cadavre découvert dimanche à la frontière canado-américaine, à Hemmingford, en Montérégie.

 • À lire aussi: «On a dit tout ce qu’on savait à la police» 

Rejoint au téléphone, Louis Drapeau, l'un des fils de l'octogénaire, a préféré ne pas commenter la situation, du moins pas avant la fin de l'enquête de la Sûreté du Québec (SQ).

La famille est aussi en attente des résultats de l'autopsie qui a eu lieu lundi sur la dépouille de l'homme de 88 ans.

Or, selon nos sources, M. Drapeau serait décédé dans la région d'Albany, dans l'État de New York, dans la nuit de samedi à dimanche.

Cela signifie qu'il aurait rendu l'âme sur la banquette arrière de la fourgonnette quelques heures avant d'arriver à la frontière, soit entre la Floride et le Canada.

C'est son autre fils, Luc, qui était au volant. Sa mère et conjointe de Fernand Drapeau, en couple depuis une cinquantaine d'années, a aussi fait le voyage dans le véhicule.

Selon nos informations, Luc Drapeau avait pris l'avion du Québec vendredi dernier, à la demande de sa mère, parce qu'elle estimait que M. Drapeau n'avait pas la force nécessaire pour faire le voyage du retour.

Fernand Drapeau aurait d'ailleurs été hospitalisé en Floride durant une période de six jours, en décembre dernier.

Les coûts reliés à cette hospitalisation ont été élevés. On souhaitait ramener M. Drapeau au Québec afin de lui permettre de bénéficier de la gratuité des soins de santé.

Luc Drapeau n'aurait dormi que quelques heures sur le chemin du retour afin de confier son père le plus rapidement possible aux bons soins des médecins québécois.

Des sources indiquent que l'octogénaire aurait été lucide jusqu'à son dernier souffle. Il aurait même donné des indications routières à son fils, Luc, qui était au volant.

Malgré son âge avancé, il n'avait jamais connu d'épisodes difficiles au chapitre de sa santé avant son hospitalisation de décembre, aux États-Unis.

Selon nos informations, le centre hospitalier d'Ormstown, en Montérégie, aurait même été prévenu dimanche de l'arrivée de la famille au Québec.

Snowbirds depuis 35 ans

Le couple était considéré comme de véritables «snowbirds». Il fréquentait le «Sunshine State» depuis 35 ans.

Selon nos informations, ils ont pratiquement toujours fait le voyage en Floride en véhicule sans coucher dans des hôtels. M. Drapeau et sa conjointe préféraient dormir dans leur véhicule pour pouvoir reprendre la route à leur guise.

Le fils et sa mère ont été rencontrés dimanche par la SQ, puis relâchés alors que l’enquête se poursuit dans cette affaire, comme l’a confirmé la porte-parole Christine Coulombe.

Une fois le dossier clos, il sera transmis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP), qui décidera si des accusations seront portées contre les deux personnes qui voyageaient avec le corps.