/news/provincial
Navigation

Litige de 580 000$ pour le théâtre Le Diamant

Deux entreprises réclament des honoraires supplémentaires

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Le Diamant alliera des éléments du passé, pour faire un lien entre l’ancien YMCA, érigé en 1879, et un côté plus contemporain.

Coup d'oeil sur cet article

Deux entreprises de Québec réclament 580 000 $ aux propriétaires de la salle de spectacles Le Diamant pour des dépassements de coûts en lien avec la construction du théâtre de la place d’Youville, a constaté Le Journal.

Le différend oppose les compagnies Dupras Ledoux et Ambioner à l’entité Le Théâtre Le Diamant.

Au cours des derniers mois, Dupras Ledoux et Ambioner ont notamment offert des services professionnels d’ingénierie et ils ont assuré la surveillance du chantier du théâtre, peut-on lire dans des documents publics.

Le projet à place D’Youville a nécessité des investissements de plus de 57 millions $, dont 7 millions $ qui proviennent des coffres de la Ville de Québec, 30 millions $ du gouvernement du Québec et 10 millions $ du gouvernement fédéral.

Le reste des sommes provient d’une campagne de financement privé. Le metteur en scène Robert Lepage a lui-même injecté 500 000 $ dans l’aventure.

Respect du contrat

Jointe par Le Journal, la direction du Diamant a indiqué par courriel qu’elle ne donnerait pas d’entrevue à ce sujet, le dossier étant entre les mains des avocats.

« Concernant le dossier en question, Le Diamant a payé toutes les sommes dues selon le contrat. Nous contestons toute demande d’honoraires supplémentaires », a mentionné la directrice des communications, Élisabeth Farinacci.

Afin de récupérer les sommes qu’ils estiment dues, Dupras Ledoux et Ambioner ont enregistré en février dernier une hypothèque légale de construction de 580 601,01 $ sur le bâtiment du Diamant.

Ce dernier est géré par l’entreprise Théâtre Le Diamant, située au 103, rue Dalhousie. Il s’agit de la caserne Dalhousie, qui abrite aussi Ex Machina, la compagnie créée par Robert Lepage et ses associés.

60 jours pour répondre

Le 3 avril dernier, un préavis d’exercice de vente sous contrôle de la justice a été envoyé au promoteur derrière la construction du Diamant. Il a maintenant 60 jours pour répondre.

Hier, il n’a pas été possible de joindre des responsables chez Dupras Ledoux. Du côté de l’entreprise Ambioner, la direction a souligné qu’elle ne commenterait pas le dossier pour le moment.

Il n’a également pas été possible d’obtenir la valeur totale du contrat octroyé aux deux entreprises par Le Diamant.

Le chantier du Diamant est présentement complété à plus de 70 %. Si tout se déroule selon les plans des propriétaires, l’ouverture est prévue pour le 31 août.

— Avec la collaboration de Philippe Langlois

Salle de spectacles Le Diamant

  • Une facture de 57 millions $, dont 47 millions $ en subventions
  • La Ville de Québec a injecté 7 millions $ dans l’aventure, le gouvernement du Québec 30 millions $ et le gouvernement fédéral 10 millions $.
  • Environ 10 millions $ proviennent d’une campagne de financement privé.
  • Le metteur en scène Robert Lepage a investi 500 000 $.
  • La salle principale pourra accueillir un maximum de 650 spectateurs. Elle est d’une grandeur de 40 m par 18 m.
  • Entreprise en 2016, la construction du Diamant est complétée à plus de 70 %.
  • L’ouverture est prévue pour la fin de semaine de la fête du Travail.