/sports/hockey
Navigation

L’Océanic gagne la 1re manche

Rimouski l’emporte difficilement contre les Screaming Eagles du Cap-Breton en lever de rideau du 2e tour

L’Océanic a accentué la pression sur le gardien des Screaming Eagles, Kevin Mandolese, pour revenir de l’arrière et gagner le premier match de la série entre les deux équipes
Photo courtoisie, Guy Noël L’Océanic a accentué la pression sur le gardien des Screaming Eagles, Kevin Mandolese, pour revenir de l’arrière et gagner le premier match de la série entre les deux équipes

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | L’Océanic de Rimouski semble aimer donner des sueurs froides à ses partisans depuis le début des séries éliminatoires dans la LHJMQ.

Après un départ difficile attribuable à ses neuf jours de repos, la troupe de Serge Beausoleil a retrouvé son synchronisme pour combler un autre retard en troisième période et finalement vaincre les Screaming Eagles du Cap-Breton par la marque de 3-1, vendredi soir, au Colisée Financière Sun Life.

Plus effacé en début de match, le premier trio des Bas-Laurentiens s’est finalement chargé des oiseaux en marquant tous les buts de la formation au dernier engagement.

Profitant d’un revirement causé par Adam McCormick, le joueur par excellence cette saison dans le circuit Courteau, Alexis Lafrenière, utilisa d’abord sa vitesse pour s’amener seul devant Keven Mandolese et créer l’égalité grâce à un tir précis. Le défenseur du Cap-Breton avait touché le poteau à la gauche de Colten Ellis quelques secondes auparavant.

Alors que le tout le monde croyait se diriger vers une autre période de prolongation à Rimouski, Olivier Garneau a fait trembler l’amphithéâtre en bénéficiant d’un rebond favorable devant le gardien des Eagles, avec 2:53 à disputer au temps régulier, pour inscrire le but victorieux.

Il ne manquait que Jimmy Huntington pour compléter le spectacle. Le nouvel espoir du Lightning de Tampa Bay a scellé l’issue de la rencontre en marquant dans un filet désert.

L’Océanic prend ainsi les devants 1-0 dans la série quart de finale entre les deux équipes.

Déboussolé en début de match

Pourtant, les Screaming Eagles imposaient leur rythme dans la première moitié de l’affrontement. Rimouski semblait déboussolé devant la vitesse et la pression des visiteurs.

Positionné devant Ellis dans l’enclave, Shawn Boudrias a réussi à faire dévier le tir de Nathan Larose dès la quatrième minute de jeu pour procurer les devants au Cap-Breton.

L’Océanic a été incapable de profiter de son avantage numérique pour casser les reins de ses opposants malgré trois occasions en pareille circonstance. Les représentants de la Nouvelle-Écosse ont aussi été blanchis à deux reprises.

Dans le calepin

Le deuxième match de cette série sera disputé samedi après-midi au Colisée Financière Sun Life.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.