/travel/usa
Navigation

Un fruit exotique à découvrir

Un fruit exotique à découvrir
Photo Jacques Lanctôt

Coup d'oeil sur cet article

Vous savez, ce plat de noix de cajou qu’on trouve dans presque toutes les fêtes ou qu’on achète seulement pour les grandes occasions parce qu’elles coûtent très cher, eh bien elles viennent d’un fruit exotique qu’on trouve, entre autres, à Cuba.

Mais ce sont le Brésil et l’Inde, et le Venezuela dans une moindre mesure, qui en sont les plus grands producteurs. À Cuba, ce fruit n’est pas très connu, il pousse dans les campagnes et on le trouve très rarement dans les marchés de La Havane.

Pourtant ce fruit, dont le nom scientifique est Anacardium occidental, et cette noix de cajou gagnent à être connus et consommés. On le surnomme le fruit de la mémoire et le marañon ou anacardier, je suppose, pourrait être utile comme traitement alternatif pour soigner, entre autres, l’alzheimer.

Le marañon dans toute sa splendeur.
Photo Jacques Lanctôt
Le marañon dans toute sa splendeur.

Ce fruit, en fait, est double. Il y a la pulpe, qui est à la fois sucrée et un tantinet acide, et la graine de couleur grise qui pousse à son extrémité supérieure. C’est cette dernière qui est plus recherchée mais le fruit et la graine sont tous deux riches en fibres, protéines et gras non saturés qui aident à diminuer le taux de cholestérol dans notre organisme.

Aussi invraisemblable que cela puisse être, une seule noix signifie un seul fruit, car ce fruit n’en produit qu’une. Donc, quand on en mange une petite poignée, ce sont plusieurs fruits qui ont contribué à notre régal.

Nombreux bienfaits

Pour consommer la noix, il faut tout d’abord l’extraire du fruit et la faire rôtir lentement, un peu comme on le fait pour les châtaignes ou marrons frais, mais sans la brûler ou la noircir. La noix, dont on dit qu’elle a des propriétés aphrodisiaques, est un excellent antioxydant, dont la Zeaxanthine qui est absorbée par la rétine, et est riche en magnésium, phosphore, zinc, cuivre, en plus de posséder des vitamines C, B1, B2 et E, ainsi que du calcium. Ce sont ces propriétés propres à la noix de marañon ou noix de cajou qui contribuent à ce sentiment de plénitude lorsqu’on en consomme une certaine quantité. Elles aident notre processus digestif, renforcent notre ossature et nous aident à faire le plein d’énergie. On lui attribue même des vertus anti-cancérigènes, dans le traitement du cancer du côlon.

Pensez-y lorsque vous achèterez à l’épicerie du coin ces noix de cajou, comme un plaisir coupable, en pensant qu’elles vont contribuer à votre embonpoint. C’est tout le contraire qui se produit, en fait.