/news/society
Navigation

Le crucifix retiré de l’hôtel de ville de Lévis

Le crucifix retiré de l’hôtel de ville de Lévis
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

 Le maire de Lévis a annoncé mardi que le crucifix sera bientôt retiré de l'hôtel de ville. Gilles Lehouillier a expliqué vouloir aller dans le même sens que les élus de l'Assemblée nationale, qui ont accepté à l’unanimité de retirer le crucifix qui trône au-dessus du siège du président de l’Assemblée nationale. 

 Le crucifix aura une place spéciale ailleurs à l'hôtel de ville. Il sera ainsi conservé comme un élément du patrimoine dans les locaux de la Ville. L'endroit exact reste à déterminer.  

 Par ailleurs, les élus montréalais ont décidé de ne pas remettre le crucifix dans la salle du conseil municipal, une fois qu'elle aura été rénovée.  

 Pour le premier ministre François Legault, qui a amorcé la démarche, retirer le crucifix du Salon bleu est un compromis visant à obtenir le plus vaste consensus possible à son plan pour la laïcité de l’État.