/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS, VIDÉO] Camionneur arrêté pour drogue au volant

L’homme de 39 ans a brûlé un feu rouge avant de causer un accident

Coup d'oeil sur cet article

Vidéo Facebook, René-Claude Dufour  


Un camionneur de 39 ans pourrait faire face à une accusation criminelle de conduite avec les facultés affaiblies par la drogue, aujourd’hui, à Québec, après avoir causé un accident qui aurait pu avoir des « conséquences tragiques », selon la police.

Le conducteur a causé une collision impliquant un autobus du RTC et deux autres véhicules, à l’angle des boulevards de l’Auvergne et de l’Ormière, envoyant une personne à l’hôpital.
Photo Agence QMI, Guy Martel
Le conducteur a causé une collision impliquant un autobus du RTC et deux autres véhicules, à l’angle des boulevards de l’Auvergne et de l’Ormière, envoyant une personne à l’hôpital.

L’homme qui était au volant d’un véhicule lourd a causé la panique dans le secteur de Neufchâtel avant 8 h, hier. Il avait d’abord été remarqué sur l’autoroute Henri-IV en direction nord pour sa conduite erratique.      

Photo Agence QMI, Guy Martel

Un premier appel a été fait au 9-1-1 par un automobiliste. Le camionneur a cependant eu le temps d’emprunter la sortie pour l’avenue Chauveau, de brûler un feu rouge et finalement de causer un accident impliquant un autobus articulé du RTC et deux autres véhicules, ce qui a mis fin à sa course folle.    

Photo Agence QMI, Guy Martel

Il aurait en plus été aperçu heurtant des cônes orange sur son passage, a révélé le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).  

Photo Agence QMI, Guy Martel

Arrestation musclée

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux par un témoin, on peut apercevoir les policiers employer la force pour sortir le camionneur de sa cabine. Les agents l’agrippent par le chandail et le maîtrisent ensuite en le couchant au sol.

L’homme qui a tourné la vidéo affirme avoir aperçu des policiers sortir leur arme de façon préventive. Le SPVQ admet de son côté que le suspect « était agité ».

Photo Agence QMI, Guy Martel

Ce dernier a été arrêté pour conduite avec les facultés affaiblies par la drogue et transféré dans un centre hospitalier pour vérifier son état et prélever un échantillon sanguin, puis il a été mis en détention. Il devrait comparaître aujourd’hui au palais de justice de Québec, selon la police. 

Photo Agence QMI, Guy Martel

Dans un communiqué, le SPVQ a reconnu que l’événement « aurait pu avoir des conséquences tragiques ». Par chance, les occupants ayant subi la collision s’en tirent avec des blessures légères. Une dame a été conduite à l’hôpital, mais sa vie n’est pas en danger.      

Photo Agence QMI, Guy Martel

« Inacceptable »

Même si la police affirme que le camionneur était « connu pour des délits en semblable matière », son employeur soutient qu’il avait pourtant « un dossier professionnel impeccable ».

L’employé a travaillé pour Inter-Trans de 2013 à 2016 et il était de nouveau à son emploi depuis quelques mois.

« C’est sûr que, si c’est comme ça que ça s’est passé, ce sont des comportements qui sont inacceptables », a commenté Alain Mongrain, président de l’entreprise de transport.

Photo Agence QMI, Guy Martel

Malgré tout, il souhaite attendre la fin des procédures judiciaires avant de décider s’il met fin au contrat de travail du camionneur. « Je ne peux pas condamner quelqu’un sur la place publique comme ça », explique-t-il.

Il ajoute qu’au moment des événements, l’homme était sur son quart de travail. Son tracteur ne tirait aucune remorque et il était chargé d’aller en récupérer une.