/news/cannabis
Navigation

Les ventes de cannabis continuent de décevoir au pays

Coup d'oeil sur cet article

Les ventes légales de cannabis au pays continuent de décevoir les analystes. Certains n’hésitent plus à réviser à la baisse leurs prévisions de croissance.

Les données publiées par Statistique Canada indiquent que les ventes de cannabis ont baissé, passant de 55,9 millions $ en décembre à 53,4 millions $ en janvier.

« Ce sont des résultats très décevants qui démontrent que le marché légal du cannabis est actuellement surévalué au pays », a fait valoir l’analyste de la firme IP Financial, Jason Zandberg, lors d’une entrevue accordée au site spécialisé Midas Letter.

Prévisions revues à la baisse

Selon ce dernier, le gouvernement canadien semble vouloir davantage « contrôler le marché » du cannabis que travailler à la croissance de l’industrie en limitant notamment les licences de production.

Écoutez Le bon plant une série balado sur le cannabis qui sort des sentiers battus, au-delà des idées préconçues.

Les résultats trimestriels des plus gros producteurs canadiens de cannabis montrent que les ventes demeurent inférieures aux attentes.

À ce rythme, les ventes légales de cannabis à des fins récréatives au pays pourraient atteindre les 2,5 milliards $ en 2019, d’après l’analyste de la firme IP Financial.

En juin dernier, un rapport de la firme Deloitte avançait que les ventes légales de cannabis à usage récréatif s’élèveraient à 4,3 milliards $ cette année.

Hier, la firme BDS Analytics a révisé à la baisse ses attentes. La firme s’attend à ce que les ventes légales totales de produits de cannabis s’élèvent à 5,2 milliards $ en 2024 au pays.

Des titres moins florissants

Depuis son sommet boursier atteint le 15 octobre dernier (tout juste avant la légalisation du 17 octobre), le titre du producteur Canopy Growth en a vu de toutes les couleurs, passant de 73 $ à un peu plus de 56 $ hier à la Bourse de Toronto.

Avec une évaluation boursière de plus de 19 milliards $, Canopy a généré des revenus de 83 millions $ au dernier trimestre.

Le producteur Cronos a aussi perdu de son lustre en Bourse après avoir déclaré des revenus de 5,6 millions $ au dernier trimestre. Après avoir flirté avec les 24 $ US à la Bourse Nasdaq au début mars, l’action de Cronos valait hier 18 $ US.