/lifestyle/columnists
Navigation

Pour vaincre une douleur mystérieuse

Coup d'oeil sur cet article

Ayant œuvré dans le monde médical pendant toute ma vie professionnelle, je recommanderais à cette personne atteinte d’une névralgie pudendale de demander à son médecin, généraliste ou gynécologue, des ordonnances pour une crème ou une pommade topique de Xylocaïne 10 %... et pour les fois où la douleur est plus pénible à supporter, de la Xylocaïne 10 % + kéta­mine 3 %. Ces produits sont généralement préparés dans une pharmacie spécialisée en préparations non commercialisées. C’est dispendieux, mais ça vaut la peine. J’étais désespérée comme cette femme, et pour moi, ce fut miraculeux.

Pharmacienne retraitée

Merci de la suggestion. Pour en terminer avec les solutions en provenance des lectrices, voici les trois dernières : le mari de l’une d’elles, affecté par ce mal, avait trouvé un soulagement en physiothérapie périnéale et pelvienne. Les infiltrations dans le nerf apportent un soulagement temporaire. Ne pas porter de petite culotte trop étroite et irritante, en privilégiant le coton.