/news/transports
Navigation

Achalandage à la hausse pour la première traversée Rivière-du-Loup/Saint-Siméon

Des utilisateurs habituels du lien Matane-Côte-Nord ont choisi cette option

Achalandage à la hausse pour la première traversée Rivière-du-Loup/Saint-Siméon

Coup d'oeil sur cet article

RIVIÈRE-DU-LOUP | Le traversier qui relie Rivière-du-Loup à Saint-Siméon a repris du service vendredi matin et le nombre d’utilisateurs a doublé par rapport à l’an passé.  

Cette augmentation est attribuable en partie aux déboires de la traverse qui relie Matane à la Côte-Nord. Le quai de Rivière-du-Loup se situe à environ 2h15 de route à l’ouest de Matane. 

Achalandage à la hausse pour la première traversée Rivière-du-Loup/Saint-Siméon
Photo Courtoisie

«L'an dernier, 18 véhicules étaient au rendez-vous pour le départ de 8h de Rivière-du-Loup, alors que cette année, ils étaient une trentaine. C'est à peu près la même chose du côté de Saint-Siméon. La première rangée de la file d'attente était pleine à 7h30 alors que la première traversée avait lieu à 9h30. Aucun véhicule n'a été laissé sur les quais», affirme le responsable des communications, Marc Larouche.  

Achalandage à la hausse pour la première traversée Rivière-du-Loup/Saint-Siméon
Photo Courtoisie

Options  

Les poids lourds peuvent actuellement traverser sur le CTMA Voyageur entre Matane et la Côte-Nord.  

Les passagers qui n’ont pas de véhicule utilisent la liaison aérienne pour 20 $ de Mont-Joli à Baie-Comeau et Sept-Îles.  

La traverse de Rivière-du-Loup devient une option pour ceux qui souhaitent traverser avec leurs véhicules. Cela leur évite de faire le grand tour par la voie terrestre via Québec, ce qui représente plus de 10 heures de route.  

Achalandage à la hausse pour la première traversée Rivière-du-Loup/Saint-Siméon
Photo Courtoisie

La traverse Trois-Pistoles-Les Escoumins et celle de Rimouski-Forestville reprendront du service plus tôt que prévu, soit la semaine prochaine, pour permettre à plus de gens de traverser entre la rive nord et la rive sud avec leurs véhicules.  

Pour la saison estivale, les utilisateurs de la traverse Matane-Côte-Nord attendent impatiemment un bateau de relève qui sera acheté par la Société des traversiers du Québec.