/weekend
Navigation

L’exorcisme version 2019?

Démoniaquem Camille Bouchardm Éditions Hurtubise, 226 pages, dès 12 ans
Photo courtoisie Démoniaquem Camille Bouchardm Éditions Hurtubise, 226 pages, dès 12 ans

Coup d'oeil sur cet article

Adam habite un village tranquille, voire ennuyeux. Cependant, depuis quelque temps, des événements très bizarres se déroulent à Sainte-Philomène.

Ces faits inexplicables coïncident étrangement avec l’arrivée au village d’une mère et de ses sept garçons. Adam se lie d’amitié avec Léonard, le plus jeune, et découvre que celui-ci semble ramener les morts à la vie ! Un démon se cacherait-il en lui ?

Une bonne histoire d’horreur, un thriller captivant, ça fait toujours du bien, une fois de temps en temps ! Et c’est exactement ce que nous offre l’auteur Camille Bouchard avec son roman Démoniaque.

La couverture parle d’elle-même et suffit à nous laisser nous imprégner de l’ambiance à la fois morbide et intrigante qui règne tout au long du récit. À noter : adapté pour de jeunes lecteurs (dès 12 ans), ce roman se veut effrayant, oui, mais généralement pas trop traumatisant ! Les jeunes amateurs d’horreur et de suspense en redemanderont.

Un personnage évolutif

Il est intéressant de suivre le personnage principal, Adam, alors qu’il passe de l’enfance à l’adolescence. C’est un jeune homme curieux, mais sceptique, amical, mais parfois aussi sur ses gardes, qu’on apprend à connaître avec beaucoup de plaisir. Sa relation avec son grand-père – l’une des personnes ramenées à la vie par le mystérieux Léonard – fait du bien à voir. On sent vraiment qu’ils sont très proches et c’est différent de voir un adulte se transformer en allié dans ce type de récit, plutôt que de tomber dans le cliché de la relation ados/grands-parents, les premiers reprochant aux seconds de ne rien comprendre à leur vie !

Atmosphère macabre, oui SVP !

Tout roman d’horreur digne de ce nom se veut d’offrir à ses lecteurs des tonnes de moments angoissants... Eh bien, l’auteur Camille Bouchard relève la mission avec brio ! L’intrigue est si bien ficelée que le lecteur a parfois l’impression de se retrouver lui-même au cœur du récit. Typique de ce genre littéraire, on s’attend à vivre revirement après revirement, plus on tourne les pages. Cependant, l’auteur ne tombe jamais dans le piège de l’exagération, ce qui peut parfois être (trop) facile en horreur. Sa plume bien dosée fait vivre de nombreuses émotions au lecteur et le dénouement (sans révéler le punch final, évidemment !) nous frappe de plein fouet.

Le roman Démoniaque s’illustre certainement comme un incontournable pour les amateurs de frissons !

À LIRE AUSSI

Maman, je pèse quelle heure ?

Anne-Laure Jousse, illustrations d’Yves Dumont, Éditions de l’Isatis, 32 pages, dès 6 ans
Photo courtoisie
Anne-Laure Jousse, illustrations d’Yves Dumont, Éditions de l’Isatis, 32 pages, dès 6 ans

Que peut-on mesurer ? Comment et en utilisant quels instruments ? Voilà de nombreuses questions que se posent les enfants, lorsqu’ils se familiarisent avec les chiffres, les nombres et les unités. Ce n’est pas évident de démêler les mètres des litres, des kilogrammes et des pouces... Honnêtement, même certains adultes s’y perdent ! Cet album documentaire s’est fixé comme défi d’expliquer les notions de mesure aux enfants et c’est réussi. Présenté sous forme de bande dessinée, Maman, je pèse quelle heure? suit une fillette et sa mère à travers plusieurs expériences et aventures, pour apprendre comment mesurer. Bourré d’une foule de détails amusants – par exemple le fait qu’on aurait besoin de 100 à 200 cartons de lait pour remplir une baignoire –, cet album se veut pratique et divertissant comme tout !

La corde à linge

Orbie, Éditions les 400 coups, 64 pages, dès 7 ans
Photo courtoisie
Orbie, Éditions les 400 coups, 64 pages, dès 7 ans

« Je m’appelle Réal. J’ai 5 ans et je suis coincé au milieu de la corde à linge. » Ces quelques mots, rigolos et curieux, sont une belle introduction de cette charmante petite histoire. Mais comment un enfant peut-il se retrouver coincé au beau milieu d’une corde à linge ? Parlez-en à Réal ! Le garçon habite au-dessus d’un dépanneur et chaque fois qu’il descend les marches, il s’amuse à tirer le nœud de la corde à linge, parce qu’il aime le bruit que ça fait. Cependant, un jour, il emprunte l’escalier beaucoup trop rapidement, il perd pied et il se retrouve accroché à sa fameuse corde à linge... Un gros coup de cœur pour ce récit tout simple et amusant, empreint de courage et de persévérance !

La fabrique à slime

Carl Arsenault et Isaac Hub, Les Éditions de l’Homme, 160 pages, dès 6 ans
Photo courtoisie
Carl Arsenault et Isaac Hub, Les Éditions de l’Homme, 160 pages, dès 6 ans

Le slime est certainement un art qui se développe ! Et puis, faire du slime à la maison, ça peut être une super activité familiale lors d’une journée de pluie. C’est ainsi que les stars de YouTube Carl Arsenault et Isaac Hub ont décidé de concocter un livre entièrement consacré au slime. Leur but premier étant d’aider les jeunes à réussir leur slime, Carl et Isaac présentent pas moins de 100 idées visqueuses et inratables. Que ce soit le slime étoile filante, le slime rouge à lèvres, le slime qui brille dans le noir, le slime bulles de dentifrice ou même le slime comestible comme celui à la guimauve, à la banane ou au pudding, il n’y a pas de quoi s’ennuyer avec cet album sur le slime !