/sports/golf
Navigation

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

AUGUSTA | Une visite au Tournoi des Maîtres figure sur la liste de souhaits de tous les golfeurs au monde, même celle des moins mordus. C’est un moment privilégié, un retour sur la riche histoire de l’Augusta National, la chance d’être témoin des meilleurs coups. Avoir un badge en main pour une seule journée assure une expérience ultime et inoubliable.  

Pour les mordus qui n’ont pas la chance d’y mettre les pieds, Le Journal propose en images une visite du club privé situé sur Washington Road, les endroits à ne pas manquer et les observations sur le parcours.  

Amen Corner  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
Photo AFP

Situé à l’extrémité du parcours sud du parcours, les 11e, 12e et 13e trous rappellent la prestigieuse histoire. Lors d’une fine pluie, on ne peut trouver un endroit aussi paisible et silencieux. Le temps s’arrête. Endroit de coups formidables au fil du temps, les rugissements de la foule donnent la chair de poule en tournoi. On les entend de partout sur la propriété. Même le 18e vert de St Andrews ne peut égaler cet endroit dans le monde du golf. 

Azalea  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
Photo AFP

Le 13e trou n’est peut-être pas très long pour une normale 5, mais les images de la télévision ne rendent pas justice à Azalea. L'allée est si inclinée vers la gauche qu'elle ressemble à un virage d'une piste NASCAR. La balle est toujours au-dessus des pieds des golfeurs, hormis pour les quelques gauchers. 

Popularité énorme de Tiger  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
Photo AFP

Suivre Tiger Woods sur le parcours relève du miracle. Le quadruple champion attire des milliers de spectateurs à lui seul. En plus des gradins bondés aux quatre coins, les trous sont ceinturés de plusieurs rangées de spectateurs. Il faut toujours être un 1 à 2 coups devant et prévoir où se diriger au trou suivant. Primordial de consulter la carte du parcours en tout temps. 

Des verts impossibles  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
François-David Rouleau / JdeM

C’est bien connu, les verts du «National» sont très rapides et extrêmement difficiles à lire. Ils ressemblent à des tables de billard alors que la vitesse dépasse les 15 pieds sur le Stimpeter. Le vert du 9e trou est particulièrement ondulé. Un simple petit souffle et la balle peut dévaler la pente à l'avant. La délicatesse s’impose. 

Une marche éprouvante, mais gratifiante  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
Photo AFP

La marche autour du parcours n’est pas des plus faciles. L’Augusta National est très ondulé. Si les golfeurs sont exténués après une ronde, les patrons le sont tout autant. Les nombreuses pentes, ascendantes et descentes, et les devers demandent de bonnes jambes et de bons souliers à crampons! 

Le menu signature  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
François-David Rouleau / JdeM

Le menu typique du spectateur qui assiste au Tournoi des Maitres. La renommée «Pimento cheese sandwich», un sandwich à la crème glacée aux pêches de la Géorgie et un thé glacé, sucré ou non. Le tout, pour 5,50$. En additionnant les 20 items au menu, le coût total dépasse tout juste 50$. L'Augusta National désire que ses "patrons" puissent profiter pleinement de l'expérience sans vider leurs poches. 

Visite coûteuse à la boutique  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
Photo AFP

La nouvelle boutique du Tournoi des Maitres, un pavillon construit à coups de millions de dollars au coeur du village des spectateurs en 2017 est aussi grand qu'un supermarché. On y retrouve de tout. Des pièces de collection aux casquettes en passant par tous les vêtements à l'écusson jaunâtre. Une véritable mine d'or. L'endroit grouille de «patrons» durant toute la journée. C'est la folie furieuse pour un souvenir du Masters. À la sortie, plus de 60 caisses attendent les clients qui dépassent en moyenne 800$ par transaction. On raconte qu'il y a une transaction à la seconde durant le tournoi. 

Le cercle des fondateurs 

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
François-David Rouleau / JdeM

Founder's Circle, situé au bout de Magnolia Lane menant au pavillon du club de golf situé sur Washington Road. Endroit dédié aux fondateurs Robert Tyre Jones jr et Clifford Roberts. Des milliers d'amateurs y convergent durant la semaine pour croquer sur le vif ce moment unique. Les magnolias bordant la voie pavée datent des années 1850. 

Le trophée  

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
Photo AFP

Au rez-de-chaussée du pavillon de l’Augusta National est exposé le trophée, grandeur nature. Fabriqué en Angleterre en 1961, il est composé de 900 pièces d’argent. Les noms de tous les champions et des golfeurs en deuxième position y sont gravés. 

Terrasse courue 

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
François-David Rouleau / JdeM

Située entre le pavillon et le premier tertre de départ, la terrasse est l'endroit de prédilection pour grignoter et rencontrer des visiteurs de partout dans le monde. Les membres s'y promènent avec leur veston vert, les anciens golfeurs y prennent un repas. C'est aussi l'endroit pour rencontrer de grandes vedettes sportives et politiques. Alex Rodriguez y était hier alors que Condoleezza Rice, l’une des deux premières femmes à devenir membre du club, y était toute la semaine avec son veston vert. 

Le Big oak tree 

Tournoi des Maîtres: une visite privilégiée sur un parcours historique
François-David Rouleau / JdeM

Si le «Big Oak Tree», situé entre le pavillon et le premier tertre de départ, pouvait parler, il raconterait les plus grandes histoires du Tournoi des Maitres. Sous ses branches, les membres de la presse y conduisent leurs entrevues avec les golfeurs depuis les années 1930.