/news/currentevents
Navigation

Drame familial à La Tuque: deux jeunes enfants se retrouvent orphelins

Drame familial à La Tuque: deux jeunes enfants se retrouvent orphelins

Coup d'oeil sur cet article

Un horrible drame familial a secoué la petite communauté de La Tuque, en Mauricie, lundi, alors qu’un homme de 44 ans aurait assassiné son ex-conjointe en présence de leurs deux enfants avant de se donner la mort peu de temps après.

Le drame se serait produit tôt en matinée, à l’intérieur d’une résidence de la rue des Acacias.

Drame familial à La Tuque: deux jeunes enfants se retrouvent orphelins
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Selon nos informations, c’est à cet endroit que Marie-Eve Naud aurait été assassinée par son ancien conjoint, avec qui elle avait rompu il y a quelques mois.

Le meurtre aurait été commis en présence de leurs deux jeunes enfants, qui se trouvaient dans la maison lorsque l’impensable s’est produit. On ignore toutefois s’ils ont été des témoins directs du crime. Ils n’auraient pas été blessés lors des événements. 

  • ÉCOUTEZ l'entrevue avec le journaliste de TVA Ghislain Morissette sur QUB radio :

Âgée de 42 ans, Marie-Eve Naud était une femme d’affaires bien connue à La Tuque, une municipalité comptant à peine plus de 11 000 habitants. Elle était d’ailleurs copropriétaire du supermarché IGA de la municipalité. 

Peu de temps après le meurtre, l’homme se serait rendu chez un membre de la famille de son ancienne amie de cœur, sur la rue Iberville, où il aurait utilisé une arme à feu pour mettre fin à ses jours. 

En fin d’après-midi, la Sûreté du Québec (SQ) se faisait avare de commentaires concernant cette malheureuse affaire. 

«Les enquêteurs des crimes contre la personne ont été dépêchés sur place, ainsi que les techniciens en identité judiciaire, afin de mener des expertises et tenter d’établir la séquence des événements», a indiqué la sergente Christine Coulombe, porte-parole de la SQ.

Drame familial à La Tuque: deux jeunes enfants se retrouvent orphelins
Capture d'écran, TVA Nouvelles

Plusieurs témoins devaient être rencontrés par les policiers au cours de la journée. En fin d’après-midi, plus d’une centaine de personnes s’étaient rendues sur la page Facebook de Marie-Eve Naud pour y laisser des messages empreints d’amour et de sympathie. 

«Je suis sans mot et en colère pour ce qui t’es arrivé... Tu es tellement une bonne et belle personne. Tu ne méritais pas qu’on t’enlève à tes enfants... Veille sur eux et sois leur ange gardien pour toujours. Bon voyage Marie», a notamment écrit Nancy St-Yves. 

«Tu étais si généreuse, si gentille... Ton joli sourire s’est éteint de façon tragique. Mes sympathies à tes parents, ton frère et surtout tes enfants qui ont perdu leur maman dans un terrible drame», a écrit pour sa part Marie-Christine Duchesneau.

Drame familial à La Tuque: deux jeunes enfants se retrouvent orphelins
Capture d'écran, TVA Nouvelles