/news/education
Navigation

Entente de principe entre l’UL et ses chargés de cours

 Entente de principe entre l’UL et ses chargés de cours
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Une entente de principe est intervenue mardi en fin de journée entre l’Université Laval et ses chargés de cours, si bien qu’il n’y aura pas de journée de grève sur le campus mercredi.

Le contenu de l’entente sera présenté aux 1600 chargés de cours de l’Université Laval lors d’une assemblée générale spéciale qui se déroulera au cours des prochains jours, a précisé le syndicat par communiqué.

«Cette entente de principe met un terme aux moyens de pression mis en œuvre par le syndicat. Il n’y a donc pas de grève demain et les activités d’enseignement prévues sont maintenues», peut-on lire.

Un peu plus tôt dans l’après-midi mardi, le syndicat avait annoncé la tenue d’une première journée de grève le mercredi 17 avril en guise de moyens de pression dans le cadre des négociations entourant le renouvellement de leur convention collective.

Sur le campus, 35 % des cours de premier cycle sont donnés par des chargés de cours. Le rattrapage salarial réclamé par la partie syndicale était au cœur des négociations.