/sports/football
Navigation

Les 10 joueurs les mieux payés de la NFL

Russell Wilson
Photo AFP Russell Wilson

Coup d'oeil sur cet article

Sans grande surprise, les 10 joueurs les mieux payés de la NFL sont tous des quarts-arrière. Russell Wilson a pris le premier rang de cette liste mardi en signant une entente de quatre ans et 140 millions $ avec les Seahawks de Seattle.

Dans le palmarès suivant, les joueurs ont été classés par leur moyenne salariale annuelle et non par le montant total de leur contrat.

Russell Wilson, Seahawks de Seattle (35 millions $ par année)

Wilson avait lancé un ultimatum aux Seahawks il y a deux semaines. Il ne signerait pas de nouvelle entente après le 15 avril, car il ne voulait pas que ses négociations contractuelles deviennent une distraction pendant le camp d’entraînement et la saison. Il a finalement attendu une journée de plus.

Aaron Rodgers, Packers de Green Bay (33,5 millions $)

Après avoir raté les séries au cours des deux dernières saisons, Rodgers tentera de relancer son équipe en 2019. Il aura l’aide d’un nouvel entraîneur-chef, Matt LaFleur, l’ancien coordonnateur offensif des Titans du Tennessee, pour y arriver.

Matt Ryan, Falcons d’Atlanta (30 millions $)

Deux saisons se sont écoulées depuis que Ryan a été nommé joueur par excellence de la NFL et qu’il a mené les Falcons à un cheveu d’une victoire au Super Bowl, finalement remporté par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Gageons qu’il voudra retrouver sa gloire d’antan en 2019.

Kirk Cousins, Vikings du Minnesota (28 millions $)

En se joignant aux Vikings du Minnesota en tant que joueur autonome en 2018, Cousins a marqué l’histoire en devenant le premier quart-arrière à signer un contrat totalement garanti de plusieurs années, selon le réseau NFL Network.

Jimmy Garoppolo, 49ers de San Francisco (27,5 millions $)

Les 49ers ne savent pas encore s’ils ont fait une bonne affaire en offrant une prolongation de contrat de cinq ans et 137,5 millions $ à Garoppolo en février 2018. Si l’ancien adjoint de Tom Brady a bien fait en 2017 après avoir été échangé à San Francisco, il n’a pris part qu’à trois matchs la saison dernière avant qu’une blessure au genou ne mette un terme à sa campagne.

Matt Stafford, Lions de Detroit (27 millions $)

Parmi les multimillionnaires de cette liste, Stafford est celui dont l’impact sur la masse salariale de son équipe est le plus important. En 2019, Il occupera 15,7% du budget des Lions.

Derek Carr, Raiders d’Oakland (25 millions $)

Lorsqu’ils ont accordé ce faramineux salaire à leur quart-arrière en 2017, les Raiders ne s’imaginaient certainement pas que Carr pourrait bien ne pas être le partant en 2019. En effet, l’athlète de 28 ans vient de connaître deux saisons très ordinaires.

Drew Brees, Saints de La Nouvelle-Orléans (25 millions $)

La majeure partie du salaire de Brees lui est versé comme bonus. Cette saison par exemple, s’il est de la formation des Saints après la troisième journée d’activité de la NFL, le pivot recevra un chèque de 11,95 millions $.

Andrew Luck, Colts d’Indianapolis (24,5 millions $)

En 2018, Luck a fait un retour triomphal sur les terrains de la NFL, lui qui avait raté l’entièreté de la campagne 2017 en raison d’une opération à l’épaule. Ses brillantes performances lui ont permis de mettre la main sur le titre de «retour de l’année».

Alex Smith, Redskins de Washington (23,5 millions $)

Smith a obtenu cet impressionnant salaire quelque temps après que les Redskins aient fait son acquisition des Chiefs de Kansas City, avant la campagne 2018. Le pivot de 34 ans pourrait avoir disputé seulement 10 joutes avec la formation de Washington. Smith a subi une horrible blessure à la jambe droite et sa carrière semble être compromise.