/finance/business
Navigation

Trump veut taxer les ailes de l’A220

Coup d'oeil sur cet article

La guerre commerciale entre Washington et l’Union européenne (UE) au sujet de l’aide gouvernementale reçue par Airbus pourrait nuire à l’avion A220, conçu par Bombardier sous le nom de C Series.

La semaine dernière, l’administration Trump a annoncé son intention d’imposer des tarifs douaniers de plus de 11 milliards de dollars américains (14, 7 milliards de dollars canadiens) sur des dizaines de produits européens en représailles au soutien financier accordé à Airbus au fil des ans, plus particulièrement pour les appareils A380 et A350.

Du Royaume-Uni à l’Alabama

Parmi les produits visés, on trouve les ailes d’avion fabriquées en Europe. Or, les ailes de l’A220 sont produites par Bombardier dans son usine de Belfast, en Irlande du Nord, qui fait partie du Royaume-Uni.

Si les tarifs américains sont imposés comme prévu, il en coûtera plus cher à Airbus pour faire fonctionner son usine de Mobile, en Alabama.

Pour l’instant, tous les appareils A220 sont construits à Mirabel, dans les Laurentides, mais leur production doit débuter en Alabama d’ici la fin de l’année. L’usine de Mobile construit déjà des A320 dont les ailes sont également fabriquées au Royaume-Uni.

Fitzgibbon confiant

Interrogé hier en marge d’un événement, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, s’est montré inquiet de « ce qu’on voit aux États-Unis en termes de protectionnisme ».

Il ne croit toutefois pas que l’A220 sera affecté outre mesure.

« Je pense que les compagnies aériennes américaines vont vouloir avoir l’A220 à un prix raisonnable, comme c’est le cas en Europe. Les Américains ne peuvent pas être sur une île déserte. »

Rappelons que Québec a investi 1,3 milliard de dollars dans l’A220, ce qui lui procure une participation de 16,4 % dans le programme d’avions.

On ne sait pas encore quel sera l’impact du Brexit sur le projet de tarifs américains, qui vise uniquement l’UE. Après plusieurs reports, la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne est maintenant prévue pour le 31 octobre.