/news/provincial
Navigation

André Roy quitte l’Office du tourisme de Québec

André Roy
Photo d'archives, Stevens LeBlanc André Roy

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur de l’Office du tourisme de Québec, André Roy, a pris tout le monde par surprise, mercredi, en annonçant son départ de l’organisation pour «relever de nouveaux défis professionnels».

Personne ne l’avait vue venir celle-là, pas même ses proches collègues. Les employés ont été mis au courant de la nouvelle quelques minutes avant la diffusion d’un communiqué en début d’après-midi. Son départ sera effectif le 21 juin prochain. André Roy était à la tête de l’OTQ depuis novembre 2013.

«J’viens de l’annoncer aux employés et je vous avoue que ça a été un moment émotif. Je quitte une belle gang avec des gens professionnels et passionnés. C’est triste mais il faut que j’assume mes choix aussi», a-t-il confié en entrevue avec Le Journal.

Annonce la semaine prochaine

M. Roy a dit avoir eu une proposition «fort intéressante» et «stimulante» qu’il n’a pas pu refuser. Son futur employeur, qu’il refuse de nommer pour l’instant, annoncera son embauche la semaine prochaine.

«Pour que je laisse un beau travail comme l’Office du tourisme, vous allez comprendre que c’est un très beau défi pour moi... Je vous confirme que ce n’est pas de la politique et avant que vous me le demandiez, non, je ne m’en vais pas à l’aéroport de Québec !», a-t-il rigolé au bout du fil.

André Roy a été avare d’indices en entrevue mais il nous a tout de même confirmé qu’il demeurera dans la sphère publique et qu’il continuera à être présent dans les médias. «Tout à fait, vous ne serez pas débarrassés de moi», a-t-il lâché à la blague.

Au fil des ans, à l’OTQ, il a notamment piloté la restructuration de l’organisation. Il était également impliqué dans divers comités mis en place par la Ville de Québec comme celui sur l’accessibilité aérienne de la région de Québec. Il a également participé aux travaux sur l’hébergement collaboratif.

«Je quitte l’esprit en paix»

Durant son règne, la région de Québec a enregistré les meilleures performances touristiques de son histoire, d’abord en 2017 puis en 2018 avec un nouveau record d’achalandage. «Je quitte l’esprit en paix. J’ai l’impression de laisser la maison en ordre et la prochaine personne mettra sa couleur et amènera l’Office ailleurs. Pour une organisation, d’avoir du sang neuf, ce n’est jamais mauvais», a-t-il fait valoir.

Avant de débarquer à l’OTQ, André Roy avait œuvré pendant 17 ans dans des postes de direction à la Sépaq (Société des établissements de plein air du Québec), tant au Gîte du Mont-Albert en Gaspésie qu’à la Station touristique Duchesnay ou à l’Aquarium dans la région de Québec.