/investigations
Navigation

Daniel Gélinas est nommé directeur général par intérim du Salon international du livre de Québec

Le SILQ déclenche aussi une enquête administrative

Quebec
Photo Stevens LeBlanc Daniel Gélinas
PDG par intérim du SILQ

Coup d'oeil sur cet article

Le Salon international du livre de Québec (SILQ) a annoncé que Daniel Gélinas occupera le poste de directeur général.

M. Gélinas remplace ainsi Philippe Sauvageau, qui était PDG de l’organisation depuis 21 ans. Ce dernier est suspendu avec solde en raison des révélations de notre Bureau d’enquête concernant ses nombreux voyages coûteux au Bénin.

Suspension temporaire

Il a visité ce pays d’Afrique neuf fois dans les douze dernières années aux frais du SILQ. Il a également admis qu’il payait la traite à ses invités là-bas, citant en exemple les pratiques de SNC-Lavalin­­­ en Libye. Chaque année, le SILQ reçoit près de 290 000 $ en subventions.

La suspension est temporaire, le temps d’éclaircir les allégations entourant sa gestion de l’organisation.

« Dans le cadre de son mandat à temps partiel, M. Gélinas veillera à la gestion des affaires courantes du salon », souligne le document.

Daniel Gélinas a quitté la direction du Festival d’été de Québec en juillet 2017. Il a ensuite travaillé à renouveler l’image du Carnaval de Québec.

Comité-conseil

Par ailleurs, la firme Mallette a obtenu le mandat de revoir « en profondeur » les dépenses liées à ces voyages et les représentations de Philippe Sauvageau.

La rémunération globale de M. Sauvageau ainsi que les contrats de sous-traitance reçus par sa conjointe seront également étudiés

Une enquête administrative s’ajoutera aux mesures mises en place.

Puis le conseil d’administration du SILQ nommera un comité-conseil spécial afin de « préserver le processus d’une enquête approfondie ».

La gouvernance de l’organisation sera revue « dans une perspective de transparence et de saine gestion ».