/news/currentevents
Navigation

Le Canada réunit une famille syrienne après la mort de sept enfants dans un incendie

Le Canada réunit une famille syrienne après la mort de sept enfants dans un incendie
GLOBAL NEWS

Coup d'oeil sur cet article

Ottawa | Des proches d’une réfugiée syrienne qui a perdu ses sept enfants dans l’incendie d’une maison à Halifax l’ont rejointe en février, et d’autres membres de sa famille doivent arriver aujourd'hui, a annoncé un député canadien.  

Kawthar Barho, 30 ans, et sa famille ont fui Raqqa, ancien fief de l’organisation État islamique dans le nord de la Syrie. Ils faisaient partie des quelque 40 000 réfugiés syriens accueillis par le Canada depuis fin 2015.  

«Une partie de sa famille est arrivée en février et est restée à ses côtés», a indiqué le député Andy Fillmore dans un communiqué. Un «autre groupe de membres de la famille est sur le point d’arriver au Canada aujourd’hui», a-t-il ajouté sans plus de précisions.  

En 2017, la famille s’était installée à Halifax, ville portuaire de la côte Atlantique, mais un incendie a ravagé leur maison de deux étages en février.  

Les sept enfants de Mme Barho, âgés de 4 mois à 15 ans, ont péri dans les flammes. Son mari Ebraheim est toujours hospitalisé et se remet de brûlures graves.  

Ottawa a accéléré la délivrance des permis de voyage ainsi que les contrôles de sécurité et de santé pour que des membres de sa famille élargie puissent venir la soutenir.  

Par l’intermédiaire du groupe d’aide aux réfugiés Heart Society, Kawthar Barho a remercié les sympathisants canadiens de leur soutien «dans une période très sombre».  

L’organisation a indiqué qu’elle continuait à passer son temps «à l’hôpital, aux côtés de son mari, à le soutenir sur le long chemin de son rétablissement».